mardi 15 juillet 2008

La position du photographe couché ...
















Selon moi, il n'y a que les photographes amateurs (éclairés) qui se sentent parfaitement libres, ou alors les photographes parfaitement connus. Entre les deux, une zone floue, parfois de non-droit, où se retrouvent tous les autres. Moi je suis surtout connu dans mon quartier... Enfin pas par tout le monde. Les caissières du Champion par exemple, elles continuent de me demander si j'ai la carte Champion ! Alors que ça fait 2-3 ans que je viens 2-3 fois par semaine. C'est dingue non ?
Avec les points, je vais bientôt avoir le compact 6 Mégapixels et ce jour-là, le soleil brillera ... Enfin j'hésite un peu avec la friteuse sans huile ...
Pourtant les photographes ont des droits. Les mêmes que tous les autres journalistes à vrai dire. Bon en même temps, comme c'est des rédacteurs qui vont être plus ou moins chargés de faire respecter ces droits, on est mal partis les gars .... Dans certaines rédactions où je travaille, j'ai adopté la position du pigiste couché. J'en ai pas honte, mais je n'en suis pas fier non plus. C'est ça ou la porte. C'est la vie qui est comme ça. Je sais, elle est mal faite.

Frozen Overdepressed Piglet

1 commentaire:

pepe a dit…

j'ai testé la friteuse sans huile ... sérieusement elle est vachement bien, je te le recommande !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...