samedi 6 décembre 2008

Garde à vous, garde à vue ...



























































Hier j'ai été faire un tour à la manif (organisée à l'appel de l'intersyndicale des journalistes) pour protester contre le traitement infligé au journaliste Vittorio de Filippis, lors de sa garde à vue. Il y avait Vittorio de Filippis, qui a répondu à de nombreux interviews (c'est un ancien directeur de Libé). Il y avait Edwy Plenel qui parle avec les mains. Il y avait Jean-Claude Bourret (Hein ???) qui a été libéré par les extraterrestres. Il pleuvait. Il y avait là une centaine de journalistes (sur les 38 000 que compte la profession). Après, j'ai pris un café avec quelques collègues et comme je n'avais rien d'autre à faire, J'ai été faire un tour à la 23° chambre (comparution immédiate) où j'ai vu 4 personnes d'origine Mongole avec le statut de réfugiés politiques être jugés pour un vol commis dans un magasin de vaisselle rue de Passy à Paris. Il y avait trois femmes, dont deux qui pleuraient et un homme. Il y avait une traductrice Mongole assermentée. Le Mongol a des sonorités étranges. J'irai bien faire un tour à Oulan-Bator. On vit dans un drôle de monde.

Frozen Piglet

Un certain nombre de gens se réjouissent ouvertement sur la blogosphère du traitement infligé à Vittorio de Philippis, prétextant que sa fonction de journaliste ne doit pas le mettre à l'abri de la procédure réservée à un citoyen lambda. Cette procédure a été engagée contre lui (comme responsable pénal) dans une affaire de diffamation suite à la publication du commentaire d'un internaute non-identifié sur le forum du journal Libération

4 commentaires:

entropik a dit…

l y a beaucoup de con aussi sur internet et dans la "blogosphère"...amen ! Nous vivons dans un ancien monde et nous sommes témoins d'un changement qui nous feras bientôt dire :" pt'ain c'était mieux avant !"

Anonyme a dit…

"qui nous feras bientôt dire :" pt'ain c'était mieux avant !""

Le problème c'est que beaucoup de monde reste vraiment passif et étant acteur de ses propres renoncements, on a que ce que l'on mérite.

Ce qui est arrivé à de Filippis est une honte, mais comme l'a souligné Le Canard, c'est le lot quotidien d'anomymes pour bien souvent des motifs aussi légers voire pas de motifs sérieux.

J'aimerai que la presse mette tout autant de vigueur à souligner toutes les atteintes flagrantes à la dignité humaine lorsqu'il s'agit d'inconnus surtout étrangers.

Un anonyme

Anonyme a dit…

Je préfère 10 malfrats en liberté qu'un honnête homme en prison, et plus encore en garde à vue.

Nestor Burma

Anonyme a dit…

De mémoire, il y a un mec il y a quelques années qui s'est suicidé en garde à vue. La réponse du gouvernement (déjà du même bord) n'a pas été : doit on se poser la question de savoir si il n'y a pas abus de mise au violon mais, on fout tout le monde à poil comme cela on minimise les risques face aux ingrats qui essaient d'attenter à leurs jours rien que pour embêter l'autorité.

Il doit y avoir un proverbe qui dis : si je ne sais pas pourquoi tu mérite la garde à vue, toi, tu le sais donc c'est justifié.

un anonyme

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...