samedi 20 décembre 2008

Juste une illusion ...


Parfois je me dis que j'aurais aimé vivre les années 50-60 et même 70 comme photographe. Surtout quand je regarde les photos de Magnum sur PixPalace. Ils en balancent souvent plein le week-end (qu'est-ce qu'elles sont mal scannées et mises à niveaux. Ça me rappelle qu'à une époque, les journaux préféraient passer un dupli d'Ekta de Magnum de la 8 génération bien rayé, plutôt qu'un bon original d'un photographe inconnu sur le même sujet ...) Non pas que je me compare aux photographes de Magnum. Je ne suis pas un très bon photographe comme eux. Mais parfois j'ai le sentiment qu'on était plus libre de travailler dans ces années là. Je ne sais pas si c'est une illusion de plus.

F.Piglet

Un ancien responsable de l'AFP m'a dit que même les mecs de chez Magnum claquent du bec de nos jours. Dingue.
Il y a pas mal de photographes qui pensent qu'on sortira de la crise par le haut, en se battant sur la qualité et le travail bien fait.
C'est possible, mais ce n'est pas si certain.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

-Il y a pas mal de photographes qui pensent qu'on sortira de la crise par le haut, en se battant sur la qualité et le travail bien fait.
C'est possible, mais ce n'est pas si certain.-

Je ne crois pas, il faut juste faire ce que notre client est en droit d'attendre, de désirer, le mot qualité n'a pas de sens pour nos lecteurs, et encore moins pour nos commanditaires.

Hypergone

Anonyme a dit…

"le mot qualité n'a pas de sens pour nos lecteurs"

Je ne crois pas, pour certains lecteurs, le mot qualité à un sens, comme surement aussi pour certains commanditaires. Maintenant, pour la majorité, c'est sur que c'est pas sur. Mais doit on s'aligner sur le moins disant au prétexte que la qualité n'est pas rétribuée à sa juste valeur. A produire de la daube, on lasse ceux qui recherche un peu de qualité sans pour autant fidéliser les autres.

Un anonyme

Anonyme a dit…

Je crois que le mot qualité n'a pas le même sens dans nos différentes expressions.

La qualité parle à nos lecteur ou nos commanditaire, dans le sens d'un service qualité, d'un rendement, de la théorie du "jusqu'ou ne pas aller trop loin".

Mais la qualité dans le sens de l'artisan artiste des temps ancien, cela n'a plus aucun sens dans le monde de la communication, je crois qu'il n'y a plus que les artistes que cela concerne, et encore c'est très discutable.

Nestor Burma

Note : la Daube c'est vraiment autre chose ...

Liquid Cat a dit…

Le problème c'est que la qualité de demain se vendra au prix de la m***e d'aujourd'hui... c'est à dire : pipette !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...