mercredi 3 décembre 2008

Rapport Piglet (3) D'où que tu m'parles toi ?!



Tous les jours, des millions de photos se déversent sur le Net. Peu importe que ces photos soient "l'oeuvre" de pros ou pas. Toutes celles qui présentent une once d'intérêt ou un rapport avec l'actu seront volées. Y en a même qui n'ont aucun intérêt et qui seront volées quand même. Tout ça, c'est des 0 et des 1 et pis c'est tout ... et la basse définition n'a rien à voir à l'affaire. Les copyrights seront effacés. Les images seront recadrées et redimensionnées. Tout ce qui est à prendre sera pris. Ceux qui pensent le contraire sont des idiots et ceux qui passent leur temps à s'en plaindre me font rigoler. C'est comme si on laissait traîner un billet de banque dans la rue et qu'on s'étonnait qu'il ne soit plus là trois heures (3 secondes ?) après. En plus, pour une photo qui est identifiée, il y en a 20-30-50 qui ne le seront jamais. Dans les prochaines années, le vol systématique va exploser. Ceci pour la bonne raison, que vues les sommes en jeu, il sera impossible d'envisager une action juridique. La seule solution serait des descentes collectives dans les "rédactions" avec passage au goudron et aux plumes. Le problème, c'est que pour la Chine, ça fait un peu loin ...
Ensuite, il y a tous les connards qui sont prêts à tailler des pipes pour être publiés. Ils sont légions ... Pour les diffuseurs, une photo est toujours meilleure si elle est gratuite. Le fameux "on met vot'nom, ça vous fait de la pub ...". Laissez-moi rire. Ah ah ah ah ! Ah ça va mieux !
Après il y a les nuisibles qui sont salariés, qui ont du temps et un reflex numérique. Ceux -là, ils ont découvert qu'ils pouvaient mettre leurs médiocres photos sur des sites à 1€ pour se donner le grand frisson à peu de frais. On leur fait miroiter des revenus hypothétiques selon quel statut ? et quel statut fiscal ? (quid des charges sociales ?). Personne ne le sait. Il y a même des professionnels qui jouent à ce jeu dangereux. Ceux-là, ce sont des traîtres, des moins que rien, des raze-bitumes, des jaunes.
Il y a aussi des marchands de scoops bidons, dont les journalistes incultes font la promo dans les médias. Y a du buzz là-dessus coco ! A défaut de scoop, jeter un oeil sur leurs sites, c'est l'assurance d'un bon moment de rigolade. Leur plus gros coup, un 1/16 de page à la une de métro.
Enfin il y a les jeunes qui débutent dans ce métier, pleins d'illusions de foutre et d'hormones. Ceux-là, je leur souhaite bon courage !

Frozen Piglet

12 commentaires:

entropik a dit…

j'approuve !!!! monde de...

Anne-Laure a dit…

Oooh en voilà un blog qui fait plaisir à lire !
Pas mal de polémique, mais pour un sujet qui vaut le coup ... et avec une belle plume... cela me va !

A bientot ! ;)

Anonyme a dit…

Parait que pour la sodomie, faut être deux consentants...mais moi, je crois bien que j'aie jamais donné mon accord ! Pas sûr que ton rapport atterrisse un jour sur le burlingue d'un icono...ou alors pour lui faire penser à se connecter sur Fotolia pour trouver une zolie photo de vieux souriants sur les planches de Deauville.

Anonyme a dit…

Ce que tu dis FP me rappelle une anecdote vécue. J'étais à la rédaction d'un magazine de tourisme lorsque je vois débarquer un sémillant quadra dont le look me fait penser à l'archétype du prof.
En plein dans le mille, après 10mn à s'observer, je rompt le silence et on commence à discuter.
Face au retard manifeste du chef icono (ce n'est pas un gros mot) le bougre me dit qu'il n'a pas toute l'après midi car il est en congés maladie !
Je lui rétorque qu'il s'est trompé car si il attend pour une consultation, vu les tarifs pratiqués par le Mag, il va devoir s'adresser à un proctologue.
On se marre et il me dit tout de go qu'il est prof en collège et que le numérique et les vacances à rallonge lui ont offert des perspectives de ventes...
Ben voyons.
Il n'avait pas d'humour car quand je lui ai proposé de venir le remplacer avec son salaire pour enseigner aux chères têtes blondes, il m'a dit que c'était un métier l'enseignement. Et il s'est refermé comme un huitre, comme devant son inspecteur d'accadémie. C'est vrai que la photo c'est pas un boulot.

Là encore FP Je collusionne !

Anonyme a dit…

Réaliste, mais déprimant, je préfère mon idéalisme naïf, on les auras!
vive la photo!

Matthieu a dit…

La photo est la raison de vivre.. j'ai 16 ans.. et j'ai le moral démoli

Matthieu a dit…

Ma raison de vivre, pardon*

Anonyme a dit…

Matthieu
Rien ne se perd
rien ne crée
tout se transforme

F.Piglet

Kilroy a dit…

Photos volées ?
Un petit coup de TinEye pour les trouver.
Un petit constat d'huissier en ligne à 25€
Une facture avec majoration envoyée dans un recommandé (avec le constat).

Si tout le monde le faisait, il y aurait nettement moins de vols...

Anonyme a dit…

Un constat d'huissier coûte 280 € TTC
A 25€ tu as seulement une capture d'écran enregistrée sous un numéro. Tu parles ....
Dépenser 5 à 10 fois ce qu'on te doit pour faire un simple constat, c'est impossible du point de vue strictement financier.

Gigi

sue a dit…

債務協商,應收帳款,詐欺,離婚,監護權,法律諮詢,法律常識,離婚諮詢,錄音,找人,追蹤器,GPS,徵信,徵信公司,尋人,抓姦,外遇,徵信,徵信社,徵信公司,尋人,抓姦,外遇,徵信,徵信社,徵信公司,尋人,抓姦,外遇,徵信,徵信社,徵信公司,尋人,抓姦,外遇,徵信,徵信社,徵信社,尋人,偵探,偵探社,徵才,私家偵探,徵信,徵信社,徵信公司,抓猴,出軌,背叛,婚姻,劈腿,感情,第三者,婚外情,一夜情,小老婆,外遇,商標,市場調查,公平交易法,抓姦,債務,債務協商,應收帳款,詐欺,離婚,監護權,法律諮詢,法律常識,離婚諮詢,錄音,找人,追蹤器,GPS,徵信,徵信公司,尋人,抓姦,外遇,徵信,徵信社,徵信公司,尋人,抓姦,外遇,徵信,徵信社

7 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...