vendredi 16 janvier 2009

L'illustration et ta soeur ...





















Alors justement, avec tous ces Microstocks, c'est clair que les petites agences d'illustration générales en ont pris plein les dents. Faut dire que les géants du secteur, en cassant les prix, avaient bien savonné la planche dans le but de tuer le marché et le récupérer à leur profit. On avait eu, d'ailleurs, un avant-goût avec les CD thématiques à 150€ et 300 photos. Mais ça ça concernait surtout le corporate (ça ils n'en font jamais les photo-journalistes hein ?...). Ils en sont revenus les gars des agences de Com à force que leurs clients gueulent comme des putois en voyant les mêmes photos dans le journal du concurrent. Sans compter que les gens sur les photos avaient tous des têtes de bisounours pas français.

C'est comme-ça lalalalala !

Il y avait beaucoup de photo-journalistes qui faisaient de l'illustration "à coté". Ne serait-ce que pour recycler les photos de commandes et faire des petits trucs au coup par coup au gré des circonstances. Ce système a longtemps permis de gagner un peu plus et de survivre quand les commandes se faisaient rares. Si on était démerde, on organisait des prise de vue avec des mises en situation, genre le jeune couple qui visite un appart pour l'acheter ou le louer avec un larron qui faisait le type de l'agence immobilière. Si c'était bien fait, il n'était pas rare de faire 50-60 ventes sur des trucs comme-ça et c'était pas à un 1€ ! Mais ça c'était de l'illustration de presse en quelque sorte. Les revenus de ce marché se sont effondrés divisés par 2-3-4 ... victimes à la fois de la baisse des budgets photo des journaux, de la concurrence en générale, des microstocks et de la rapidité d'échange avec le Net.

Les coyotes à foie jaune

Les Microstocks, jamais ils n'auraient vu le jour sans l'adhésion massive de photographes d'illustration pure qui constituaient le fond de catalogue des agences d'illustration de stock justement. Les CD thématiques, c'était déjà eux. Ben oui ! Vous faites pas d'illusion les gars. Le top 500 des plus gros vendeurs, c'est tous des professionnels. Le haut de la pyramide, des requins de studios. Vous ne croyez tout de même pas que les amateurs avec leurs photos à la noix sont responsables de l'émergence de ce truc à la con.




Le naufrage à deux vitesses

Ceux qui se sont fait exploser le plus vite ? Moi ! Enfin des gens comme-moi ... Pas de spécialité, un peu de tourisme, un peu de vie quotidienne, un peu de social, un peu de Paris et pas assez de photos. Résultat ventes divisées par 4 en 2 coups de cuillère à pot. Pourtant j'avais un bon ratio nombre de photos/Ventes. Même en produisant, je n'ai jamais réussi à enrayer la chute. Résultat, ces revenus sont devenus marginaux (genre 7-8%) et je ne peux plus compter dessus et en plus, il a fallu faire face aux investissements du numérique. Par contre, j'ai constaté que les photographes qui résistaient le mieux à la chute s'étaient positionnés volontairement ou pas sur des niches comme les métiers, l'immobilier ou je ne sais quoi d'autre ... Mais produire des sujets avec un angle ne sert à rien, la vente se fait à la photo et l'unité de mesure, c'est le 1/4 de page.
Voilà, le secteur est ravagé, il faut donc réfléchir et produire ciblé à mort sous peine de travailler pour rien, en croisant les doigts pour que les agences survivent et puissent payer !
La suite au prochain numéro ...

F.Piglet

C'est curieux, ça me soulage d'écrire ces conneries. Pas vous ?
On va passer à autre choses maintenant non ?

16 commentaires:

DiogenePasCynique a dit…

Salut !

J'aime bien ce blog, et aussi la photo ! Moi qui pensais que c'était trop cool de tout mettre en Creative Common ! Bon, j'ai tout zapé par solidarité avec les vrais pros. C'est pas que ça fera un effet boeuf, mais bon, si on est plein à la faire ...

Bon courage à vous. Je n'ai pas tellement envie de souhaiter longue vie à ce blog (c'est un peu longue vie à l'agonie des photographes de presse, non ?).

Anonyme a dit…

Nan C'est le blog de l'écclésiaste ici.

FP

FF a dit…

Tu as la faculté d'exprimer avec clarté notre situation: c'est inouï !

Je suggère à tous de faire connaître ton blog encore plus qu'il ne l'est. Peut-être sera-ce un moyen de nous fédérer pour ne pas être flingué chacun dans son coin...

... a dit…

Justement. A mon avis je ne dispose pas de toutes mes facultés.

FP

FF a dit…

Pour rebondir sur ta dernière phrase: il faut réfléchir à une action ou à je ne sais quoi pour essayer de survivre... Moi je suis partant.
Je pense que comme le disait un capitaine: faut se sortir les doigts les petits gars (non ce n'était pas Chanal, Chanal était Adjudant-chef).
En créant ton blog, tu as créé je pense un début de moyen de nous fédérer. Tu as osé parlé - et c'est tout à ton honneur - de la difficulté de ton boulot qui est attaqué de toute part... Et ton boulot c'est aussi le nôtre !

Réveil les mecs !

Sinon on est mort très très bientôt...

Anonyme a dit…

Des rigolos vous dis-je !!!

Les pisses copies qui voient leur boulot partir et qui piquent le boulot aux illustrateurs, qui se le font aussi piquer par des amateurs, et tout le monde pique le boulot de tout le monde, voilà la vie.

Se grouper ne sert à rien, la mentalité reste de manger dans l'assiette du voisin, c'est normal il n'y a plus assez d'assiettes.

Le seul truc qui reste possible c'est de vendre un concept, et de mettre des photos dedans, YAB a réussit, pourquoi pas vous.

Nestor B

Anonyme a dit…

Ouuuh ! les pisses copies ne vont pas apprécier ...
C'est plus facile de vendre un concept, quand on a l'UNESCO au cul et un carnet d'adresses Nestor ...

FP

Anonyme a dit…

tu n'es pas obligé de réuissir à la même échelle que YAB, mais tu peux pas dire que son business plan n'est pas bon ;-))

En fait je fais la même chose plus petite échelle, ayant compris que les photos c'est un truc invendable, alors je vends des livres avec des photos dedans.

Et je pique le boulot de personne, voilà.

Faut que le pisse copie, le pisse scoop et le pisse shooting se remettent en cause, et passent à autre chose.

Groupé ou pas, s'il n'y a pas d'idée, vous allez tous au tapis, seuls ou ensemble, c'est pas un choix ;-)

Note : j'irais peut-être au tapis comme tout le monde, mais en attendant je ne pleure pas le paradis perdu.

Nestor Burma

Anonyme a dit…

Ça c'est mon problème
j'ai toujours bien aimé ma lamenter
mais je fais plein de trucs pour avancer
faut pas croire
Par exemple perdre mon temps à faire des blogs à la con ...

FP

Nicolaï Lo Russo a dit…

Moi j'me suis chopé une niche dans l'eczéma canin. Si je puis dire. Chez les dermato-vétos y z'ont besoin de photos de goîtres, de varicocelles, de prurit de pattes, d'abcès sous la langue, tout un binz. Ça schlingue un peu mais c'est hyper rémunérateur.
Tout cas, ch't'aime bien Piglet ; ton combat, tout ça. On s'tient les pouces du cul hein ! Barre à tribord moussaillon !

FF a dit…

Nestor,
Je ne partage pas ton analyse.

J'ai à mon actif une vingtaine de livres dont certains ont très bien marché. Je ne fais pas que cela. C'est une niche, certes, mais tu ne peux pas dire que ce soit la panacée !!

Quant à citer YAB, je te rappelle, pour connaître le personnage et sa famille, qu'il est issu d'une famille très aisée, qu'il a un carnet d'adresse très politique et que son livre sur la Terre c'est la mission An 2000 et l'Unesco qui l'ont payé. Donc nous...

Marcel Mormoil aurait eu le même projet, depuis la Creuse, sans carnet, sans pognon, je ne pense sincèrement pas qu'il aurait été publié... avec l'Unesco et la mission An 2000 !

Si tu as un peu de fric d'avance fourni par ta niche, essaie donc de te payer une heure d'hélico sur une zone sensible. On verra si le pilote aura le plan de vol ! Un coup de fil de YAB à Chichi ou Sarko et comme par miracle le plan de vol est accordé...

Des exemples comme cela, j'en ai des caisses...

Faut comparer ce qui est comparable...

Le métier de photographe est un métier d'individualiste, c'est un fait certain mais on ne perd rien à essayer d'espérer changer les mentalités...
De toute façon, c'est humain, quand un mec a peur pour son avenir il cherchera à se rapprocher des autres.
Faut juste un élément fédérateur...

Votez Piglet !

Nicolaï Lo Russo a dit…

Ce qui est rigolo, c'est que YAB a eu son "idée de génie" en discutant le bout de bras avec un employé-opérateur, Helvète industrieux de l'Office Fédéral de Topographie (un truc du genre), qui lui montrait des photos aériennes, magnifiques, qu'il avait produites au dessus du lac des Quatre Cantons. Un opérateur — appellons-le Hans-Peter — qui lui doit être au chômage aujourd'hui, si ça se trouve. Sacré YAB, avec tes longs bras et ton pognozoff.

Anonyme a dit…

Je ne cherche pas à défendre YAB
Je ne fais pas partie du même monde que lui.

Mais l'idée de vendre un concept qui contient des images plutôt que des images me semble bonne, c'est ce que je voulais dire.

-J'ai à mon actif une vingtaine de livres dont certains ont très bien marché. Je ne fais pas que cela. C'est une niche, certes, mais tu ne peux pas dire que ce soit la panacée !!-

Il y a trop de mots qui demandraient des éclaicissements, panacée, livre, bien marchés etc.

-Le métier de photographe est un métier d'individualiste, c'est un fait certain mais on ne perd rien à essayer d'espérer changer les mentalités... -

Il y a des métiers, et pourquoi un illustrateur qui se fait piquer son boulot par un pisse copie, voudrait-il se fédérer avec son prédateur ?
Faut pas rêver, votre monde s'écroule, ok, mais on n'a ni envie de vous nourrir, ni envie de faire copain copain, vous pouvez pas aller jouer ailleurs ...

Je précise que je suis illustrateur & Editeur

Nestor Burma

Anonyme a dit…

eh bien, c'est bien NB. Alors reste dans ton chez toi d'illustrateur et éditeur...

Anonyme a dit…

Merci de signer vos messages
au minimum d'un pseudo à la con

FP

Anonyme a dit…

-eh bien, c'est bien NB. Alors reste dans ton chez toi d'illustrateur et éditeur...-

C'est ce que je fais camarade,
Je fais aussi "Artiste" depuis des temps déjà très anciens.

Nestor Burma

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...