mercredi 25 mars 2009

Il est temps de prendre le souffle nouveau ...




Bon bien sûr, j'ai signé l'appel de l'UPC-SAIF-FREELENS. En même temps, le mal est déjà fait et on ne reviendra jamais en arrière. A ce propos, J'ai un peu du mal à avaler que certains photographes critiquent ce genre d'initiative au nom d'un soi-disant corporatisme qui serait reproché aux photo-journalistes en particulier, au motif qu'ils jouiraient de je ne sais quels privilèges et traitement de faveur. Ces photographes dénoncent les syndicats et les associations de photographes inefficaces, ringardes et menant des combats perdus d'avance...
A ceux-là, Je leur dis que même s'ils s'en sortent mieux que les autres jusqu'à aujourd'hui, en contemplant le monde ( en général et celui de la photo en particulier) de façon sournoise. Ils finiront par se prendre en pleine gueule un retour de manivelle qui leur cassera les dents. leurs implants à 2400€/unité ne seront pas remboursés par la Sécurité Sociale.
A ceux qui pensent que si on est pas satisfait, on peut changer de boulot, je dirais: Comment ? Dans ce monde abreuvé d'images, on dénierait le droit à des professionnels, travaillant dans les règles de l'art, de vivre de leur métier ? Au nom de quoi ?
A ceux qui pensent que, Si le travail d'un professionnel doit être en concurrence avec celui d'un amateur, il ne vaut pas plus, c'est à dire rien. On voit qu'ils n'ont rien compris à l'état d'esprit des diffuseurs. C'est avant-tout le prix 0 qu'ils recherchent. La photo gratuite sera toujours parée de toutes les qualités face à la photo payante. Economiser le p'tit sou, le p'tit sou... Leur obsession, leur jouissance ! Car n'en doutez pas, le prix descendra toujours et encore plus bas, comme l'eau qui coule.
Oui, le nivellement se fera par le bas, comme toujours. Fini la p'tite auto, fini les vacances au Crotoy !... Heu ... Là, je m'égare ... Alors bien sûr, les jeunes photographes qui ne trouveront jamais la porte d'entrée de ce métier pourront accepter de claquer du bec à 20-25 ans en vivant dans la précarité en faisait des blogs de photos militantes. Mais ceux qui ont 30-40-50-60 ans et qui ont besoin de gagner leur vie ? Que vont-ils faire ?

Notre monde est fait de rapports de force et seul le courage et l'énergie de la minorité des gens qui se dressent face à l'arbitraire font que nous ne vivons plus comme des esclaves à la différence d'autres pays de misère. Là je parle du monde en général. Ensuite l'immense majorité des gens qui ne font rien d'autre que de se préoccuper de leur petite vie au prétexte "qu'ils ne se sentent pas concernés" ... Je leur pisse à la raie. Ça c'est mon petit plaisir et c'est gratuit aussi.

Frozen Piglet

"Fait du bien au Diable, il te remerciera par l'Enfer"

36 commentaires:

Pascal Jouniaux Photographie a dit…

salut
comme d'habitude tu es dans le vrai... mais qui fera changer ces empaffe d'avis? meme si apres des greves, des manifs ils te disent avoir entendu tes revendications, ils te baisent encore plus apres...
quel monde de cons!!!!

a+

Anonyme a dit…

Moi aussi j'ai signé la pétition qui sert à rien, comment ne pas le faire, c'est le printemps, c'est la saison ou je remplis la paperasse, ma déclaration de TVA et celle de l'agessa ( et oui, moi je souhaite pas être payé en salaires!!!), tout les chiffres que je refusais de voir s'étalent devant moi et semblent me faire un bras d'honneur. Putain, je suis fatigué et j'ai même un peu la trouille pour la suite......Même le cochon serra bientôt trop cher pour moi.....

Anonyme a dit…

Oui cette peur, elle existe.
On ne peut pas le nier. C'est la peur de l'inconnu. La peur de se retrouver sans travail et sans ressources.

FP

Laurent B. a dit…

Mmmm... Au dela du prix... (oui ! oui ! au dela du prix...) Il vaut mieux un bon amateur ou un mauvais pro ?

Non parceque, par exemple, sur flickr ya des amateurs hachement bons...

Alors évidemment le débat est peut etre plus complexe qu'il n'y parait.

Non ? J'ai dit une anerie ?

Ultr4 a dit…

J'ai signé la pétition parceque c'est gratos, mais en fait, j'en ai strictement rien à foutre.
Si ca c'est pas un acte désinterressé alors!

Tous les secteurs ont connus leur mutation, le monde la photo peut etre pas en fait.

Anonyme a dit…

Non Laurent. Tu es juste hors sujet.

FP

JB a dit…

J'aime bien ton blog mon Piglet, mais à part un constat avec lequel on ne peut qu'être d'accord quand on te lit régulièrement, le texte de cette pétition m'a semblé d'un vide intersidéral et je n'ai pas signé.

Qu'attendre de l'État en la matière ? Une loi liberticide et inapplicable de plus, usine à gaz pondue par des gens n'ayant aucune connaissance du sujet autre que celle fournie prédigérée par le lobby le plus fort (cf. la loi DADVSI, dictée aux députés par Virgin et cie par l'intermédiaire de l'épouse du ministre ?)

Je n'ai pas de réponse, pas de proposition non plus, simplement ce texte-là ne me semble pas à la hauteur, c'est un peu comme si les photographes de quartier avaient demandé une loi interdisant la photo numérique qui a décimé leur profession.

Déjà ça fait des années qu'on sait très bien que le travail au noir en général c'est des milliards en moins pour les entreprises et l'État, et on ne fait rien...

The times they are a changin, qu'il disait, l'autre...

BB a dit…

T'as raison Ultr4, pour faire moderne, faut faire sa mutation !

Si le numérique, c'est pas une mutation.
Si FlckR, Citizenside et tutti quanti, c'est pas une mutation.

Mais toi, tu "mutes", t'es un gars moderne, bien de ton temps ! Nous, on est les vieux cons, le fion vissé sur de vieux idéaux.

BB

Ultr4 a dit…

Le monde est vraiment horrible, voir impitoyable :/.
Le numérique n'est qu'une bete avancée technologique. Je connais encore des projeteur qui bossent sur planche!
Les fous; aucune chance.

FF a dit…

De toute façon, quoi qu'on en dise, même si le texte de la pétition n'est pas parfait aux yeux de certains, il a le mérite d'exister !

Je vais être manichéen mais pour moi il y a dans l'univers de la photo deux mondes: les amateurs et les pros.

Les amateurs n'ont pas leur place dans l'univers du travail photographique. Ca va en faire bondir certains..
Ils ont un job, ils ont une passion. Qu'ils l'exercent, qu'ils se fassent plaisir mais qu'ils laissent leur travail aux pros. S'ils veulent devenir pro, qu'ils lâchent leur job et se lancent.

Moi je ne vais pas descendre chez mon boucher pour me couper ma cote de porc (oups ! pardon Piglet), je vais le voir et la lui acheter. Point barre.

Chacun chez soi.

Pour revenir à la pétition, il y a fort à parier que cela ne donnera rien mais il faut tenter.

De toute façon, la situation que nous connaissons n'est que le résultat de l'appât du gain de nos semblables (les petits sous), de la mentalité de notre société et du manque de couilles des politiques...

Anonyme a dit…

Salut les gars,
Juste une remarque,
On ne refait pas le monde en signant des pétitions.

Mais je trouve Piglet en petite forme,
Ou sont donc ses bonnes idées pour changer le monde.

A+

Hypergone

Note : on dirait que vous n'avez jamais croisé un vrai client qui veut acheter des images, ou veut vous en faire faire.

Allez,
Bonne journée quand même ;-)

FF a dit…

Un quoi ? Un client ???

Eh les gars il a vu un client...

Venez tous...

Anonyme a dit…

Moi le dernier
je l'ai fait empailler en 2001
Il est sur mon bureau ...
De temps en temps je le regarde et je pleure.

F.Piglet

NLR a dit…

Ce qui me fascine c'est le nombre de jeunes photographes qui sortent des "écoles de photo", avec des paillettes plein les mirettes. Gonflés d'espoir et d'orgueil. Pendant que le nombre de photographes qui "arrêtent" ne cesse de croître. Ce n'est plus un métier photographe on dirait. C'est juste un passage.

BB a dit…

Exact...comme une erreur d'aiguillage, une errance ! Bientôt, on sera chez Pernaud, dans la rubrique des "p'tits métiers qu'on avait oublié".

FF a dit…

Eh oui les jeunes sortent avec plein d'espoir des écoles photos, un peu comme les jeunes torreros qui rentrent dans l'arène fiers et remplis d'espoir... jusqu'à ce qu'ils se prennent un coup de corne dans le cul...

Le constat s'applique hélas à presque tous les jeunes et pas seulement les jeunes photographes...

Piglet, tu gardes toujours le client empaillé sur ton bureau ? Ca prend de la place... Moi c'est dans le congélateur, vieille tradition régionale...

Francois a dit…

Ne se passerait-il pas avec la photo la même chose qu'avec la musique/film ?
La loi Hadopi en est un bon exemple, des industriels qui demandent à l'état de les aider à fonctionner comme auparavant au lieu d'accepter que la consommation de musique/film ai changé.

La consommation/utilisation de l'image est en train de changer, ça ne fonctionnera plus comme avant. C'est ce qu'il faut accepter. Après je n'ai pas de solution miracle à ce qu'il se passe. Disons que je pense que les meilleurs s'en sortiront (par leur créativité, qualité technique, ...), les amateurs aussi car avec 50€ par an ils sont content, ça leur fait un compact flash tout neuve. Les autres ... je ne sais pas.

jse a dit…

"les meilleurs s'en sortiront (par leur créativité, qualité technique, ...)"


euuuuh, ça fait longtemps que ces critères ne sont plus déterminants pour avoir une commande!

au fait ma dernière commande agessa date de septembre 2008...heureusement qu'il y a la presse quotidienne mais pour combien de temps encore...

Anonyme a dit…

Je vois que vous ne manquez pas d'idée,
Pour broyer du noir.

Mais qu'avez-vous fait de votre métier pour qu'il soit dans un tel état ...

RitonLaZone

jse a dit…

Eh BB y a Riton qu'est de retour genre "qu'as tu fait de ton talent"


je te le laisse...

FF a dit…

Je serai curieux de voir quel professionnel tu es mon cher Riton...

Anonyme a dit…

surprise surprise

;-))

RitonLaZone bosse depuis très longtemps,
Et mes bouquins sont en vente libre,
Pas de secret,
Juste du boulot.

Je vais peut-être tomber demain,
Mais c'est pas pour cela que j'irais pleurer dans les jupes de maman.

A+

RitonLaZone

Francois-D a dit…

Je l'ai signé aussi, dès que j'ai reçu le mail. Et j'ai fait tourner autour de moi, menaçant de ne pas rembourser mes dettes si mes créanciers ne signaient pas, et ça fait du monde.

Pourtant je suis d'accord avec une intervention, purée ce que ce texte est vide. Légiférer oui, mais vers quoi ? Comment s'opposer à Getty, FlickR, Fotolia, Citizenside et consort ? Ne pas y voir de pessimisme, mais du réalisme. Partir à la guerre c'est bien, mais uniquement avec un plan de bataille , sinon c'est un coup à finir en boudin.

François-D

P.S : La semaine dernière, je crois que j'ai vu un client. Enfin ça y ressemblait. Il était beau, il me demandait un devis pour un gros truc, de quoi payer 4 mois de loyer, en chiffrant bas. Lors de son refus j'ai compris, c'était un mirage, seulement un mirage... Et moi j'étais trop cher, forcément trop cher...

Anonyme a dit…

je suis pas photographe, j'aimerais bien, il doit me manquer du talent et une bonne dose de persévérance, pourtant je fais des photos, de concerts surtout. on me les demande, des fois, je dis quoi? non, je peux pas, je vais piquer le travail de pros? j'ai signé la pétition, parce que je trouve que la situation est dégueulasse pour les photographes, mais je suis de l'autre coté...
TT

ps: demain, je me fais virer de mon taf parce que deux gros cons ont piqués dans la caisse. et désolé pour les fautes d'orthographe...

Stephane a dit…

Hello Frozen Je vais te mettre de mauvais poil ce matin, j'en suis désolé.

Je te livre le témoignage d'un petit trou du cul trouvé sur un forum (pseudo: Tougard)

"D'apres mes statistiques, 150 personnes downloadent mes photographies tous les jours (hautes def ou basses def). Je sais qu'une partie sont re-utilisees parce qu'il m'arrive de les retrouver. J'en ai meme vu une un jour sur une campagne de pub d'un de mes clients (la personne qui l'a reprise ne pouvait pas savoir qu'elle etait de moi).

Ceci dit, maintenant, je ne vends plus d'images, je les donne sous licence CC. Ca permet d'ameliorer la diffusion. Je participe aussi activement aux microstocks gratuits (je parle de ceux vraiment gratuits), c'est incroyable le niveau de diffusion qu'on a via ces moyens.

Pour faire de l'argent, j'ai un metier. La photo, c'est par passion. La diffusion, c'est par plaisir. Si ca tue un pro, c'est un effet de bord indesirable, j'en suis desole, mais je changerai pas ma facon de vivre pour proteger une corporation dont je n'ai cure."

Elle est pas belle la vie ?

Anonyme a dit…

D'après mes statistiques
c'est un âne doublé d'un provocateur

FP

jse a dit…

il a écrit ça pour nous faire plaisir c'est tout!

Anonyme a dit…

-Je te livre le témoignage d'un petit trou du cul trouvé sur un forum (pseudo: Tougard)-

Aucun intérêt ce n'est qu'un goujat.

L'avenir des professionnel me semble très important, mais les voies proposées me semblent complètement has been, mais je reste à fond pour la survie de l'espèce.

Je me bats pour cela à ma modeste échelle.

Si j'ai le temps un jour je vous en parlerais

RitonLaZone

Laurent a dit…

Je suis photographe amateur, sur Flickr.
Je n'ai jamais vendu de photo.
Je n'ai pas l'impression de faire du tors aux pro.

Vous ne pourrez évidemment pas interdire Flickr.

Mais est-ce Flickr le problème ?

Non ! Le problème est le manque total de déontologie de la presse qui VOLE les images.

S'appittoyer sur sa situation ne mènera probablement nulle part.

Par contre, à vous lire tous, vous semblez plus contrarié par Flickr, qui regroupe des photographes volatiles et insaisissables que par le comportement des patrons de presses, bien identifiés ceux la.

Anonyme a dit…

Le "site communautaire d'échange" qui vient s'associer avec GETTY pour repasser une couche sur le marché de la photo ...
Il faut te l'expliquer comment ?
C'est de la naïveté ou quoi ?

F.Piglet

Ju / Photojournalisme.fr a dit…

Avant tout FP, merci pour ce papier, que je trouve, une fois encore très à propos.

"La photographie est en pleine mutation, les métiers qui la composent aussi". Oui, justement. C'est sans doute le moment de dire ce qu'on a à dire sur son évolution, histoire qu'il n'y ait pas qu'un son de cloche, celui des diffuseurs.

"Il y a une différence entre les pros et les amateurs". Oui, mais elle ne se pose pas en terme de qualité photographique. J'ai des potes non-pro qui claquent des plaques dont je suis super fan. La différence elle est dans le positionnement. La photo à un euro serait bien pour les amateurs ? Mais pourquoi ? En quel honneur une photo d'amateur aurait-elle moins de valeurs ? Et ce n'est pas à l'amateur, ni même au pro individuellement de fixer ça, car il en a pas les moyens. Exemple au passage : un amateur dans l'une des plus grandes villes de France. Ses tofs sont remarquées par la municipalité qui veut s'en servir pour une énorme campagne. L'attaché de com lui téléphone et lui propose un prix. Le photographe lui demande deux jours pour se renseigner et réfléchir. Deux jours après, il rappelle et même s'il sait que c'est pas cher payé, dit ok. Là, l'attaché se marre : entre temps, la municipalité a acheté les photos de l'amateur pour 3 euros sur Fotolia. Il est content l'amateur, et pourtant c'est un amateur...
Si on doit poser des choses, c'est tous ensemble, et cet appel ne s'adresse pas à une partie de la population seulement, mais à son ensemble, à tous ceux qui sont heureux que des gens aient encore les moyens de produire de chouettes reportages avec du bon matos, à des gens qui sont contents de pouvoir voir des expos de photographes qui ont pu être rémunérés suffisamment pour pratiquer une véritable recherche dans leur art, et en extraire du travail de qualité.

"On ne change pas les choses avec des pétitions". Non, c'est clair. Et on espère bien continuer à ne pas s'en tenir à ça. Par contre, quand on veut dire quelque chose, c'est toujours mieux d'avoir pris le temps de savoir si on était soutenu, non ?

"Pourquoi s'adresser à l'Etat ?" Eh bien parce que justement, on fatigue un peu parfois de se bouger sans être forcément entendu ; parce qu'on sait que les photographes n'ont pas les moyens de pressions qu'ont d'autres corps de métiers, qu'ils sont déjà bien trop précarisés ; parce que nous ne voulons rien imposer à personne, qu'on en a pas les moyen, mais qu'après moultes réflexions on s'est dit que c'était le seul moyen de faire s'asseoir autour d'une table à la fois des auteurs, leurs agents, les diffuseurs, et ceux qui ont le moyen de trancher en faisant des lois et des amendement au Code de le Propriété Intellectuel, et d'enfin arriver à des compromis (qui ne resterons que des compromis, avec leurs défauts comme toujours) et tenter de nous assurer un minimum de garanties...

Bref, merci FP pour ton papier. Et mes réponses s'adressent à des commentaires qui ne sont pas forcément sur ton blog, mais que j'ai lu un peu partout. J'avais envie d'y répondre ici. Et je le fais sans amertume ni énervement envers ceux qui critiquent. Justement, je suis bien content qu'il y ait des critiques et qu'on ne soient pas tous d'accord. Ca montre bien qu'il est grand temps de lancer une vaste consultation, et de tenter d'accorder nos violons.

A plus,
Ju / Photojournalisme.fr

jse a dit…

ça fait plaisir à lire, merci!

packey a dit…

I recently came accross your blog and have been reading along. I thought I would leave my first comment. I dont know what to say except that I have enjoyed reading. Nice blog. I will keep visiting this blog very often.


Betty

http://laptopprocessor.info

Anonyme a dit…

-Ca montre bien qu'il est grand temps de lancer une vaste consultation, et de tenter d'accorder nos violons.-

Amusant
Pour ma part c'est sans issue,
Vous n'avez pas d'hypothèse commune,
A part le sempiternel : c'était mieux avant.

RitonLaZone

Anonyme a dit…

monde de merde!

Ju / Photojournalisme.fr a dit…

RitonLaZone, que tu pense que c'est sans issue, c'est ton hypothèse, je te laisse libre de la démontrer.

Mais quand tu dis "vous", j'imagine que je suis inclus dedans, et c'est bien mal me connaître que de penser que je sors "c'était mieux avant"... Ca me vexe pas du tout, mais c'est assez marrant. Avant quoi ? Pour ma part, je prône le fait que ce soit bien mieux et surtout beaucoup plus drôle maintenant, où nous avons tout plein de choses à construire. Nous avons pleins d'éléments, à nous d'en faire un château, ou une caravane, au choix...
Quant aux hypothèses divergentes, ben oui, c'est justement. On entend de tout de tous les côtés. Alors pourquoi ne pas les comparer nos hypothèses, à chacun d'amener le sienne, et tentons d'en faire une synthèse équilibrée, non ?

Positivons, que diâââble ! ;o)
Ju / Photojournalisme.fr

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...