vendredi 14 décembre 2012

À nous les petites anglaises !

Cette photo que j'adore semble être l'oeuvre d'un photographe chinois, mais je ne trouve pas son nom. Dommage
Ce matin j'ai pris le bus à 8h00 pour aller faire un reportage dans le centre de Paris. L'heure de pointe du début de la journée. À un moment, j'ai noté que j'étais le seul à lire un quotidien et d'ailleurs à lire tout court de tous les passagers. Par contre, le chauffeur du bus s'est arrêté (entre deux arrêts, ce qu'il ne fait pas pour charger une petite vieille avec prothèse de genou) pour demander à "Mr 20 minutes"(sic) qui passait par là, de lui donner une pile de ce quotidien distribué à l'entrée des bouches de métro parisien. La RATP supplétive de la presse gratuite ! On aura tout vu ...
Ceci ne peut pas masquer la faillite de la presse, la vraie. Celle qui vit de l'argent public (12% de son chiffre d'affaires global selon Serge Halimi dans le Monde Diplomatique du mois de décembre) et aussi celle qui prétendait imposer un nouveau format sur le web, format qui va faire faillite dans un tout petit fracas minable (Comme OWNI et bientôt Rue89 qui seront suivis par beaucoup d'autres. N'en doutons pas ...). Comment peut-on croire un seul instant qu'un non sens économique puisse s'imposer et qu'on perde la boule à ce point ? Sans doute comme on peut penser qu'une petite application de smart-phone collectionnant des images de doigts de pieds, de cookies et de chats vaut un milliard de dollars.
La semaine dernière, une éditrice anglaise avisée m'a proposé de collaborer à sa publication de luxe en lui filant une photo par jour toute l'année avec la perspective d'être "peut-être un jour publié" dans la version papier de son magazine international tellement admiré de tous. Je lui ai répondu que si elle m'envoyait une photo d'elle nue, intégralement épilée (Ouch ça fait mal !) et couchée sur des peaux de bête devant un feu de bois dans une cheminée victorienne, je pourrais éventuellement prendre sa requête en considération. Elle a paru légèrement s'en offusquer (les anglaises ne sont plus ce qu'elles étaient !). Depuis, elle ne répond plus à mes mails enflammés ! C'est dingue non ?

Frozen Piglet

4 commentaires:

Anonyme a dit…

l'anglaise bosse pour Dazed & Confused ?

Anonyme a dit…

tiens tu vas kiffer: http://lens.blogs.nytimes.com/2011/10/25/young-in-libya/

surtout cette partie:
"now these young photographers were showing up in T-shirts and shooting with iPhones!

The idea of a 20-year-old running around Libya with a cellphone and no flak jacket is, frankly, quite disturbing."

kio a dit…

… sur l'article du NYTImes :
on commence à lire le truc jusqu'à la première photo (pas celles en top de colonne) et on voit quoi ? les pieds d'un cadavre shooté, cadré et "tiré" façon Instagram. Et ça se prétend donner des leçons ?! LOL.
Bon, après, la suite du papier calme.

piergiro a dit…

Ah ouai tiens, du nouveau avec l'app à un milliard, hihi http://www.francetvinfo.fr/instagram-va-exploiter-commercialement-les-photos-de-ses-utilisateurs_189277.html

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...