vendredi 24 février 2012


"Télérama", c'est un peu comme un mélange entre "Discorama"(et Denise Glaser) et "Bricorama", on y trouve de tout. Tous ces trucs en "Rama"ça sent un peu la poussière. Bon bien sûr il n'y a plus l'avis de "l'Office Catholique du Film Français" sur les films diffusés sur les chaines de l'ORTF, mais ça fait pas si longtemps que ça que ça a disparu finalement. De toute façon, la télé, ils s'en foutent un peu à Télérama. Ce qui les intéressent, c'est l'Art (et aussi garder leur place contre vents et marées. le turn-over n'existe pas chez Télérama). En même temps, ça fait bien sur les tables basses, dans les salons parisiens. T'ajoutes les Inrocks et tu vis dans un monde parfait.

Bon évidement sur le site Télérama.fr, les pubs, c'est:
"Livret 3,30% taux garanti jusqu'à 50 000€"
ou "Boostez vos commerciaux"
ou "Devenez non imposable"
ou "Groupon, pour acheter à -70%"

Que des préoccupations destinées aux artistes ... Mais ça c'est la faute à "Le Monde"et ses milliardaires qui est le proprio maintenant. En même temps, un magazine qui met un cochon à la une peut pas être tout à fait mauvais !

Frozen Piglet



mercredi 15 février 2012

World Press 2012



Photo © Samuel Aranda


A woman holds her wounded son in her arms, inside a mosque used as a field hospital by demonstrators against the rule of President Ali Abdullah Saleh, during clashes in Sanaa, Yemen on 15 October 2011.

Le World Press pour le photo-journalisme, c'est un peu comme le Graal ou l'Eldorado, j'imagine. Il est l'objet de tous les désirs et rarement atteint. Cette année, c'est cette photo de Samuel Aranda, un photographe espagnol de 33 ans qui remporte le prix. Mais il existe plein d'autres catégories moins médiatisées et tout aussi intéressantes. Comme pour des photos primées lors d'éditions précédentes, le terme de "Pieta"revient souvent dans les différents articles qu'on peut lire sur le sujet. C'est vraiment curieux d'utiliser une terme de la mythologie chrétienne pour qualifier une scène qui se déroule dans un pays musulman (d'autant quelle celle-ci est immortalisée dans une mosquée). C'est un peu aussi l'habitude des rédacteurs sur le net d'enfiler les clichés comme des perles et aussi de parler de la photo de presse sans y connaître que dalle. Ça aussi c'est une histoire de civilisation.

Frozen Piglet


vendredi 10 février 2012

Opéra comique

Le Figaro est un journal un peu de droite (à peine), sauf pour les photos auxquelles il applique les méthodes de type soviétique: disparition de la bague de Rachida Dati, Poutine sortant de l'eau en naïade du KGB avec des amphores antiques qu'on avait placées là juste pour la photo et j'en passe ... Là où tout le monde se marre en pointant un bidonnage caractérisé, le Figaro Magazine publie la photo de Poutine avec un texte élogieux (Faut dire que Serge Dassault bouffe avec lui dans sa datcha aussi ...). Cette semaine Sarkozy est dans le Figaro magazine avec son nouveau programme (se faire réélire pour continuer son oeuvre et rentrer dans l'histoire). Quand il s'agit d'argent et de pouvoir, les grands principes sont vite oubliés. On va brûler des cierges dans certaines paroisses pour que l'UMP reste aux manettes et que les 500 signatures de l'autre finissent par arriver. Moi quand je prends l'avion, je chope au passage Libération et le Canard Enchainé. Ben ouais ! Je préfère me crasher en me tenant au courant des nouvelles, comme-ça on pense à autre chose quand on meurt. Juste à côté de moi, Il y a toujours un mec qui a pris le Figaro et qui tourne les pages d'un air absorbé (genre je lis jamais le journal, mais là je l'ai pris parce que c'est gratuit et je t'emmerde). Je commence à repérer les lieux pour voir comment je vais lui chourrer son gilet de sauvetage ou lui couper l'oxygène en cas d'accident. Des fois au bout d'un moment, il se fait tellement chier avec son journal qu'il me demande si je ne voudrais pas échanger mon Canard Enchainé contre son Figaro (+ le Figaro magazine) et je répond "non, parce que j'ai la phobie des microbes" juste pour l'emmerder.

Frozen Piglet


Cette semaine je me suis pointé à un reportage avec pas de carte dans mon D3.
Du coup, j'ai fait les photos avec mon I-Phone et Instagram. C'est passé comme un lettre à la poste.

mercredi 8 février 2012

So funny !



Les trucs que disent les gens aux photographes ....

mardi 7 février 2012

Meilleur Photographe du Monde (ou presque) et je le savais pas !

Il y a tout un tas de types qui aiment se pignoler en ligne sur les nouveaux boitiers qui sortent des usines Nikon et Canon (et un peu Leica, mais c'est pas pareil, eux c'est des psychopathes). Ouais, il y même des endroits pour ça. Si si ! En ce moment avec toutes les nouveautés annoncées ... la vente de Kleenex monte en flèche. Je dis ça, je dis rien ...
Vous allez rire, le truc c'est que les professionnels eux, ils ont besoin d'une machine robuste et simple d'emploi, qui fonctionne correctement dans des situations qui se situent assez dans la moyenne finalement. Genre, si possible, la mise au point devrait se faire sur le sujet et pas 3 mètres derrière et on voudrait un viseur à 100% (100% j'insiste !). L'exposition devrait être assez correcte, toujours dans des situations moyennes, sans qu'on passe sa vie à la corriger sans arrêt manuellement (pas la vie, l'exposition) et les photos doivent être un peu nettes quand même. C'est même la moindre des choses pour un équipement qui va te couter les oreilles et la queue. Pour les situations hors norme, t'inquiètes on s'en sort toujours (ou pas) !
Justement, Nikon sort plein de nouveaux appareils: un D800 "reflex expert" pour les mecs sérieux et un D4 pour les photographes qui sont des branleurs et qui ont une femme qui les entretient: 
Le D800  (qui existe en 2 versions avec des histoires de filtres passe-bas dont on se tamponne) est un plein format à 36,3 millions de pixels avec plein de fonctions (pour tout un tas, je me demande vraiment à quoi ça sert, mais je dois être un peu con). L'essentiel est que ce truc va être vendu moins de 3 000 euros et donc que les "blaireaux experts" de compétition ont pas fini de nous faire chier ... L'obturateur est testé sur 200 000 déclenchements paraît-il. En rendant public ce genre de spécifications, Nikon rend au passage les appareils tout simplement invendables sur le marché de l'occasion, sauf pour les pauvres débiles qui achètent du matos juste pour le regarder et qui passent leur vie à acheter le nouveau modèle qui vient de sortir.
Le D4 est un 16 millions successeur du D3-D3s et puis voilà. C'est un peu étrange quand même.
Pour faire la promo de ses nouveaux appareils, Nikon présente des photos réalisées par "quatre des meilleurs photographes du monde"(sic). J'ai téléchargé ces samples pour voir (c'est long) et j'ai vu. Je vais vous dire un truc. Soit le niveau des "meilleurs photographes du monde" a vachement baissé, soit je fais partie des 5 "meilleurs mauvais photographes du monde"et personne le sait (même pas Nikon, mais ça ne m'étonne pas. Ils passent leur temps à m'envoyer des pubs pour leurs compacts par mail alors que je suis un prooofessionnel ! Ça devient vexant). J'ai rarement vu des photos aussi peu inspirées et de mauvais goût en plus, Pire le bond technologique attendu ne saute vraiment pas aux yeux et ça c'est un peu ennuyeux. Surtout quand tu envisages de claquer près de 6 000 euros dans un outil de travail.

Frozen Piglet

lundi 6 février 2012

Le bonheur, c'est simple comme un coup de fil !


©Photo Frozen Piglet

Ce qui est chouette avec le numérique, c'est qu'il ne se passe pas une semaine sans qu'une nouvelle révolution éclate. Elle crie "Eh les mecs ! je suis la nouvelle révolution" partout sans même qu'on ait besoin de lui taper sur les fesses. Ça tombe mal en même temps parce que des révolutions, il y en plein en ce moment ! On finira par devenir réacs si ça continue !
Oui. Un peu partout, des gens se révoltent de façon assez analogique contre la connerie ambiante. Autant dire que l'anarchie et le désordre règnent. En tout cas, ça tombe bien aussi parce que tous ces gens qui se révoltent sont vachement équipés question téléphonie mobile.
Marions la révolution numérique et la révolution tout court et elle nous fera de beaux enfants ! Vas-y Trotsky fais pas la gueule !! Twittons, Facebookisons, Tumblrisons, FlickeRisons et toutes ces sortes de choses, dans toutes les dimensions ! C'est tellement spontané et tellement romantique tous ces échanges désintéressés ... Et puis il y a "Instagram". Ah "Instagram" ! C'est bien la première fois que je suis ému par une application I-Phone gratuite. Genre devenez un artiste en 30 secondes chrono (Be an instant-artist in 30 seconds comme dirait ... Euh ... Je sais pas qui ... Andy Wharol ??). Ça tombe vraiment bien, parce que moi, j'ai toujours rêvé de devenir un artiste. À la place de ça, à mes débuts j'ai photographié la ligne de fabrication du cassoulet chez "Williams Saurin". T'imagines si j'avais eu mon I-Phome 4 à la place de mon Nikon ? Oh ça va hein ! On peut pas tous faire du grand reportage et faut bien bouffer je te signale. Mais c'est bizarre, depuis j'ai plus jamais acheté la moindre boite de cassoulet. Donc voilà j'avoue tout, hier je suis passé dans le camp de la révolution et j'ai téléchargé "Instagram" sur mon I-Phone 4s en utilisant le compte de Mme Piglet. Ben quoi ?! On est jamais assez prudent ! T'as pas entendu dire que la révolution finit toujours par dévorer ses enfants ??? En tout cas je peux te dire un truc, je suis prêt à faire un reportage pour "Citizen K" sur les filles de Lejaby en sous-tifs. Avec le filtre "Lomo", c'est dans la fouille !

Frozen Piglet
J'aurai même le Worldpress si ça se trouve !

mercredi 1 février 2012

Disparu, on ne l'a jamais revu(e)

Après France-Soir, la Tribune vit ses derniers instants (selon la formule actuelle). Du moins sur le papier. Pour en avoir vécu quelques-unes, je sais que la disparition d'un titre est toujours un moment difficile à vivre. On prend ses petites affaires dans son petit carton et après avoir souhaité bonne chance à ceux avec qui on a travaillé quelques années (et qu'on croisera peut-être ailleurs un jour ou jamais), on part sans se retourner, Enfin si on se retourne quand même un peu. Parce que nous les pigistes, les sans-grades, les moins que rien, les traine-savates, les soutiers de la presse française, les photographes (beurk), on a un peu de mal à faire valoir nos droits dans ces cas-là. Si vous voyez ce que je veux dire ...
Personnellement, je manie assez bien la recommandée AR, spécialement avec les pauvres débiles qui déclarent: "Ben nooooon ... T'es pigiiiiste ! T'as droit à riiiiien !"
J'adore ce genre de petit avorton. 
J'ai même été aux prud'hommes pour une pige de 200 euros. Alors t'as qu'à voir ...
C'est comme-ça. Faut pas me casser les grelots.

Frozen Piglet

Bon je dis ça mais je me suis fait enfler quand même quelques fois
Hein ? Ouais beaucoup de fois même ...
Comment ?? De très très très nombreuses fois ???
Ouais. Oh ça va hein !?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...