samedi 16 février 2013

Dieu que la guerre est jolie ...










Photo © Paul Hansen (World Press 2013)

Le World Press photo 2013 a été attribué fort justement au talentueux photographe Suédois Paul Hansen, de "Dagens Nyheter", (*) pour cette photo d'un cortège funéraire dans la bande de Gaza. Cette procession va mettre en terre deux enfants de 2 et 3 ans. Quand je regarde ce genre de document, au delà de l'émotion qu'il suscite, je pense à Paul Hansen et à sa solitude. La solitude, c'est sans doute ce qu'il a du ressentir à l'instant où il a réalisé cette image et la solitude, c'est ce qu'il doit ressentir aujourd'hui face au déluge de commentaires qui ont suivi la publication des résultats du World Press et qui font que cette photo lui échappe.

Comme d'habitude, Télérama se distingue par la profondeur de son analyse et la fourniture du prêt à penser en kit complet pour l'élite des lecteurs de la presse sur abonnement. Sur "Télérama.fr", Luc Desbenoit titre son papier sur "la souffrance saturée" et regrette que "l'auteur cherche visiblement à nous tirer des larmes". Comme il est également expert en retouche numérique, il constate que le photographe a eu la main lourde avec Photoshop. En saturant les couleurs, Paul Hansen aurait eu la volonté de rendre son cliché "comparable à une peinture" qui toujours selon lui serait "plus noble". Pour finir, les linceuls auraient été blanchis "pour rajouter dans le pathos, dans le symbole de pureté et de l'innocence fauchée".

J'ai rarement lu un tel tissu de conneries. Faut dire qu'avec les photos du World Press, on est habitué aux délires des spécialistes qui fréquentent plus les vernissages des expositions et les cocktails que les lieux de reportages où ils ne foutront jamais les pieds. La saturation des couleurs, on la cherchera vainement sur cette image. Mais de manière générale, c'est être un ignorant en la matière de penser que même au temps de la photo argentique, on ne choisissait pas une émulsion en fonction de son rendu final et que l'on ne pratiquait pas le masquage par différents procédés. Voilà aujourd'hui, c'est clair pour certains, les photographes d'actu ne sont que des truqueurs et heureusement pour les lecteurs de Télérama, il y a des gens avisés pour les démasquer et leur cracher au visage comme Luc Desbenoit et quelques autres.

Frozen Piglet 

Luc Desbenoit s'était déjà fait remarquer en écrivant dans un article précédent que "la photographie d'actualité reposait sur une règle simple: on ne doit pas modifier le réel". Une preuve de plus qu'il n'a rien compris à la photographie tout court.

(*) Journal dans lequel, j'ai été publié une fois !

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Frozen, certe, la scène n'est pas truquée, il faut tout de fois admettre que cette image, d'un point de vue purement technique, on sent un certain post-traitement qui est fait de véritable choix.

On sent un coté assez surnaturelle, très bien maitrisé, à la limite du trop, mais, quand même bien post-traitée.


Ca ne change rien au cliché et en ajoute à l'ambiance générale.


J'en ai un peu marre de me dire à chaque world press "que la guerre est jolie", que "le tsunami est beau", que l"éruption du volcan est belle". Ha merde, pas assez catastrophique le volcan. "Que Carla en larme est belle"... trop Voici, zut !


Est-ce qu'un jour on pourra décrocher un world press avec une photo faite au Groeland?

jse a dit…

Bien dit !

J'ai lu pas mal de conneries sur cette photo "lumière cinématographique" "mise en scène", "retouche excessive" etc.

Du grand n'importe quoi...

Anonyme a dit…

Salut à tous,

Perso je la trouve hollywoodienne,
Et je me demande vraiment pourquoi on consacre ce genre d'image.

Pour ce qui est de la pseudo prétendue vérité, cela ne m'intéresse pas plus.

Sur cette image, je vois juste des grosses ficelles, le photojournalisme d'aujourd'hui, c'est donc cela, des grosses ficelles.

En fait on dirait du Eugène Smith en couleur, et de mon point de vue cela ne passe pas.

Mais je ne suis pas jury au WP, et je n'achète pas ce type d'image, mon avis est sans importance.

RitonLaZone

Anonyme a dit…

<<Pour cette édition, plus de 103 000 photos avait été soumises au jury, composé de 19 professionnels du photojournalisme et de la photographie documentaire.<<

1/103 000 !!!

RLZ

Frozen Piglet a dit…

Oui mais il y a beaucoup de catégories et c'est un world contest !

zac a dit…

On peut quand même difficilement nier que cette photo a un coté HDR qui la rend un peu vulgaire....

anghj. a dit…

La photographie d'actualité est une discipline réellement à part. Ici, on a un beau ciel bleu, alors que certainement, ce n'était pas le cas. les linceuls sont aussi certainement plus immaculés qu'ils ne devraient. et les figurants... j'ai dit les figurants ? désolés c'est le mot qui m'est venu en premier... les gens donc, ont un teint doré. autant de détails qui font que l'actualité, l'information n'est pas vraiment aussi bien donnée qu'elle le devrait. Il y a quelque chose d'indécent dans l'interprétation. Qu'est-ce qui fait qu'à un moment ce " photojournaliste " s'est dit " image poignante mais le ciel n'est pas assez bleu.
je suis d'accord avec Zac, ce coté HDR la rend vulgaire, tendance... Moi je ne dirais pas qu'elle ne méritait pas de gagner ( je n'ai pas vu les autres images ) mais qu'elle a gagné le World Press malgré son post-traitement...

Anonyme a dit…

Pareil, je suis un pisse froid et je revendique. J'imagine le mecs en train de retoucher avec "amour" les visages de ces gosses morts, pousser les ombres pour bien faire ressortir la gueule des protagonistes .. berk, caca, je trouve çà vraiment malsain et non justifié ...

...et cela même si depuis des temps immémoriaux ont traficote les images

Télérama win !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...