vendredi 20 septembre 2013

Slow Motion

Pendant que les ouvriers chinois de Foxcon réduits en esclavage technologique se jettent du toit des usines où ils assemblent l'I-Phone d'Apple. Les acheteurs hystériques se jettent eux sur le dernier modèle qui vient de sortir, le 5C et le 5S. Un "must have" qu'on appelle cela en langage marketing. Il parait que ce truc est en train de devenir un succès planétaire en flinguant au passage le segment des compacts numériques qui décline à vue d'oeil. Moi j'ai un I-Phone5 qui était encore au top la semaine dernière, et là c'est déjà fini. Il aura vécu son quart d'heure de gloire le temps que vivent les roses (en plastoc fabriquées au Vietnam parce que les salaires sont plus bas qu'en Chine). J'ai quand même encore mon Be-Bop et si ça se trouve, je le vendrai avec mon Libé en tissu à un collectionneur de trucs un jour ! 
Alors moi aussi j'ai filmé mes doigts de pieds à la plage, j'ai fait des photos de la tour Eiffel et j'ai photographié ma paëlla (à volonté) à 14,90€. Je vais te dire un truc. Filtre Instagram ou pas l'I-Phone est quand même une grosse merde question photo et un peu moins bon qu'un camescope premier prix question vidéo. En gros, il est aussi plus cher qu'un téléphone, un camescope et un compact numérique réunis et méga chiant à utiliser autrement que pour téléphoner (et encore quand t'arrive à choper le réseau). Mais on s'en fout vu qu'il est un marqueur social destiné à produire des images qui dans leur immense majorité ne sortiront jamais du net, parce que c'est de la merde sans aucun intérêt. Bien sûr il y a quelques malades qui s'obstinent à penser que cet objet est la révolution technologique majeure du 21ème siècle, moi je dis que ce n'est qu'un objet de plus. Avec un 5 suivi d'un C pour les connards et un S pour les salopes. À la semaine de la Mode de Londres, ils ne sont visiblement pas de cet avis puisque l'I-Phone 5 a été testé 3 jours avant son lancement commercial sur le défilé de Burberry's sous la forme d'un genre de bartering (échange de bons procédés entre deux marques). Ils en ont collé partout et même fait des travellings avec (on s'amuse comme on peut). J'ai regardé le résultat et je trouve les images comment dire ... assez ... merdiques. Mais l'essentiel est qu'il y en ai plein les réseaux sociaux (c'est cela la seule véritable utilité de ce truc finalement). (si vous voulez expérimenter, c'est là)

FP

Au secours




5 commentaires:

SWP a dit…

Je fais de la photo sportive sur les circuits auto et moto, j'en ai même vu avec un ipad faire des photos en bord de piste .... en sachant que la qualité photo de l'ipad est pire que l'iphone (avec la lettre et le chiffre que tu veux) je te laisse imaginer le résultat !! :D

Trouduc a dit…

Heureusement que c'était pour les fringues pourries de Burburry. Ca ne gâche pas trop !
J'aurais aimé le même reportage pour Abercrombie ; ça aurait fini de tuer cette marque pour trouduc'.
Bon pour me remettre les yeux, je vais aller me mater les dernières photos de Chanel shootées au D4. On est décidément pas du même monde.

M. Ouistiti a dit…

Ouf, au moins personne n'avait monter de petit téléobjectif dessus.
Comme quoi il reste encore de l'espoir...ou pas xD

KdeBra a dit…

Avant l'iPhone, il y a eu le KODAK EKTRA avec une pellicule de 110 (par exemple). Ca faisait aussi des photos de merde. Mais les pros trouvaient pas anormal que cela existe. Ils n'essayaient pas non plus de se l'approprier, ne se sentaient pas mis en danger par l'existence de la photo de merde…
Idem pour les sujets: des millions de personnes ont se sont photographiés devant l'Acropole ou la tour de Pise et pourtant Martin Parr en a fait un sujet…
Un œil, des idées, de l'engagement )et le matériel pour le réaliser au mieux?). Les images sont en train de connaître une période d'abondance, mais pour les photographes, c'est une autre histoire.
K

Olivier a dit…

Pas de soucis, Sony vient au secours de l'iProut, avec son QX10 et son QX100. Et ça fait de belles (!) photos puisque le capteur (qui est embarqué dans l'optique) est celui d'un "compact expert". Et l'iProut sert juste à piloter le bouzin et balancer les tofs illico sur Fesses de Bouc.
C'est aussi cher qu'un compact, aussi gros qu'un compact, et aussi ergonomique qu'un iProut pour faire des photos.
Mais alors c'est quoi l'intérêt ? Béh réfléchis un peu, banane, et tu trouveras ! (T'es con ou quoi ???)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...