lundi 22 septembre 2008

Il parait qu'on dort ...




Sur le tout nouveau site de FREE LENS Photojournalisme.fr, Camille Pillias,
une charmante iconographe free-lance
(la pauvre) expose son point de vue
sur le métier de Photographe.

1) Selon Camille: "... (Pour les photographes) La mode est plus à se plaindre qu'à se poser réellement la question de la pertinence et de la qualité des sujets ..."
Alors là, les mecs, je suis trop d'accord avec elle. Vous habitez un 200 m2 dans le Marais, vous passez votre temps à photographier des filles en bikini toutes nues, vous voyagez en Business avec la carte Gold et vous vous plaignez de ne pas avoir de congés payés bande de lopettes qui couinent comme des truies ?...
J'en vois un qui lève le doigt ... De quoi ??? Tu ?... vis dans une chambre de bonne au 6ème (sans ascenseur), tu bouffes des nouilles de Leader Price, tu voyages en train et tu bosses avec un instamatic en photographiant des thons ?! Casses-toi de mon blog espèce de crevard ! (Oh ! Ça va je déconnnnnne...)

2) Alors ensuite: "la tendance est à l'illustration et au portrait...".
Ah oui ! Ça c'est normal vu qu'on est mauvais rapport à la pertinence et à la qualité. Voilà c'est pour ça que les services photo vont prendre des trucs à 3,50€ sur le net et passent des contrats de gros avec des agences de flux qui prennent 60% des droits. Pour le portrait, un gros plan sur fond gris et éclairage plat, ça marche bien (Quoi ? Y en a déjà un qui le fait ?? Ben il faut mettre un fond bleu et faire la photo au Holga alors ! Dis pas merci Dis pas merci ...).

3) Après il y a "La profondeur du sujet ...".
Alors là,c'est le grand bleu, ça veut dire qu'il faut choisir un bon sujet, un angle et traiter le truc à fond sans respirer. Bon ! ... Et n'oubliez pas de dire merci si il y a 2 1/4 de pages et 1/8 qui passent hein ? "On y peut rien le rédacteur s'est laissé un peu emporter et du coup, son texte était trop long" (le pauvre. Tu voudrais pas qu'il ait bossé pour rien quand même ! Hein p'tit bijou ?...) Ensuite "on a supprimé des pages à cause de la Pub et puis ta gueule d'abord !"

4) Encore eux "les photographes s'insurgent de la piètre qualité de la presse".
Raaaah ! les salauds. Ils crachent dans la soupe Liebig !! Ils mordent la main qui les nourrit ! Ils se permettent de juger le travail des autres ces bâtards illettrés !

5) "Les sujets auto-produits sont de plus en plus nombreux".
Ah ! mais ça c'est bien Camille ! Ça évite les frais annexes pour les journaux. Vu que le photographe a déjà tout payé. C'est bien comme système non ? Il n'y a plus qu'à le payer un coup de pied dans le cul et c'est bon.

6) "Où est le journaliste dans le photographe ?" et vice et versa.
Le photographe est une force de proposition qui s'ignore. Il est un peu con ... Il avait pas compris ça ! Quel naze ...
Faut dire que pour la majorité des Rédacteurs-en-Chef et Chefs de rubriques de tout poils: "Les photographes n'ont pas vocation à proposer des sujets à la rédaction ... (ça c'est pas du Camille, c'est du vécu)". Heureusement l'icono va défendre ton sujet ... Ce qui va lui en toucher une sans faire bouger l'autre au Rédac-Chef.

7) L'editing: "trop de photographes se contentent d'assurer la prise de vues (!)". J'ai envie de dire: C'est ce qu'on leur demande en même temps Camille ... A part fermer leur gueule. De plus il faut que le photographe assure un editing pertinent du sujet (pendant que l'icono est au bistrot) et "aide le maquettiste à projeter la mise en page du sujet". Par contre pas question de se mêler de la maquette hein ? Je recadre ta photo à la hache et alors ? Ça te regarde ? T'es pas graphiste !

8) Pour finir Camille nous livre une recette infaillible de sa grand-mère "pour infléchir les tendances laxistes de la presse"
Il suffit de faire du Corporate pour financer ses reportages presse. Donc travailler pour payer son travail. Une nouvelle conception de la presse est née les gars. J'y avais même pas pensé dis-donc !
Mais alors, la presse serait financée par la Pub ? Oh mon Dieu non !!!
Voilà voilà. Bon je vais aller me faire un café moi et après, j'irai me recoucher, parce que je suis fatigué.

Frozen Piglet

Pensée du jour: La presse est une pute et le journaliste est son maquereau.

19 commentaires:

Anonyme a dit…

Le meilleur post de ce blog,
J'ai beaucoup ri,
Mais je ne suis pas journaliste,
Mais photographe.

A+

Hypergone

Miliochka a dit…

Ah moi aussi j'ai beaucoup ri, tant ça sent le vécu...
Eh au fait, comme Cerise, je suis une femme de... photographe, donc toutes mes chaleureux encouragements à Madame Piglet (est-ce que elle aussi, pendant les vacances, la phrase qu'elle entend le plus souvent c'est "bouge pas, bouge pas, là c'est nickel le cadrage" pour se retrouver flou dans le coin d'une image ?!)
Mais, comme personne n'est pas parfait, je suis journaliste. Et pas la peine de tirer à boulets rouges, je suis pigiste ! Alors ça :

http://kecebolaphotographie.blogspot.com/2008/08/tu-vas-rire.html

Je connais bien aussi...

M. (et encore merci pour ce regard acide mais si drôle sur votre métier Mr Piglet !)

Cerise a dit…

Icono... C'est pas ce job qui consiste à faire le tri dans la prod en décidant ce qui est de la merde ou pas, tout en étant soi-même incapable de claquer une tof acceptable ?

... a dit…

Merci les filles !
et Monsieur Hypergone aussi bien sûr ...


Frozen Piglet

Anonyme a dit…

Faut que tu monte un club de femme de photographe ;-))

Hypergone

Anonyme a dit…

j'hesitais a faire un semblant de droit de réponse, puisque c'est mon tour de me faire epingler sur ce blog que je lis pourtant avec plaisir en general...
mais bon, un peu vain face a ce billet d'humeur finalement plus sarcastique qu'objectivement critique...
alors je laisse juste le lien vers le texte original, les curieux iront faire leur propre analyse....
http://www.photojournalisme.fr/?p=129
et je fait ma propre pub, histoire de remettre tout ça ds le contexte http://www.lejdl.info

Camille, iconasse, ravie de se savoir charmante, malgrè son loft dans le 6 eme et son compte en suisse ouvert sur le dos des pauvres photographes qu'elle exploite sans scrupule ;-)
camille@lejdl.info

Anonyme a dit…

Salut Camille
Merci de prendre les conneries que j'écris avec la légèreté qui convient.
Je suis moi-même lecteur du jdl.info qui est un très bon site. Dommage qu'il ne soit pas up-daté plus souvent ...
Grouiik

F.Piglet

Anonyme a dit…

et oui malheureusement le site du jdl n'est pas souvent mis a jour, car les deux iconos freelance qui le gere passe trop de temps à chercher deseperement des piges, trop grandes gueules qu'elles sont pour faire les executantes dans les rédactions....
par contre la liste de discussion du jdl est super active et réactive.... et tu y es bienvenu aussi...

camille

Wilfrid a dit…

Salut à toi l'auteur de ce magnifique post... Apparemment, tu as des choses à dire. Viens contribuer sur Photojournalisme.fr et éclaire nous tous.

Camille a eu, à ma demande, la franchise de dire ce qu'elle pense et merci à elle de l'avoir fait. Faut pas oublier qu'elle est plutôt de notre côté qu'en face. Qu'elle est aussi la première à donner du temps aux photographes et des avis éclairés sur de nombreux éditings.

Pour ma part, les photographes qui se lamentent en douce et ferme leur gueule en rédaction, cela me gave. A+, Wilfrid Estève.

Anonyme a dit…

Bonjour Wilfrid,
Je n'ai aucunement la prétention d'apporter la lumière à qui que ce soit. Ce blog est juste l'expression de mon propre questionnement. C'est arrivé comme-ça ...
Mais je vous lis tous avec attention et j'ai apprécié le texte de Camille à sa juste valeur.
Autrement dans la vraie vie, j'aime bien me lamenter en public et ouvrir ma grande gueule. Dans l'ensemble, cela me porte plutôt préjudice, mais je m'en fous.
Pour le Forum je vais y penser.
Bien à toi

FP

Tike Myson a dit…

Bravo FP, continue de nous faire rire ! à quand un spectacle ? :)

Anonyme a dit…

Je vais sortir un DVD pour les fêtes.

F. Piglet

peweck a dit…

Moi les iconos je les aime bien. Elles adorent regarder mes images un peu originales et puis elles choisissent toujours la plus conventionnelle pour en faire un timbre poste dans le coin de la page...

Anonyme a dit…

Traversons la vie d'un pas léger avec élégance

FP

camille pillias a dit…

petite precision tout de meme FP, j'ai serieusement pris sur moi pour comprendre ton second degré, jamais agréable de se voir tourner en dérision et de façon nominative, encore plus par quelqu'un dont on ignore tout et surtout semble tout ignorer de vous ... ( je suis, ainsi que mes engagements, pourtant facilement identifiable sur le net) .
qui plus est comme le faisait remarquer wilfrid et julien, contrairement a toi mais surtout tes lecteurs masqués, je signe mes articles sans ignorer pourtant les remous qu'ils vont susciter... et je suis tres facilement joignable par mail...un petit message pour me signaler ta réaction a mon article aurait été sympathique, si j'avais été un tantinet con, j'aurais pu simplement jouer la diffamation, mais je prefere le dialogue et faire appel a l'intelligence des lecteurs...
mais si je me suis etranglé a la premiere lecture de ton post, ce sont clairement les commentaires acerbes de certain puis les attaques contre wilfrid qui me sont restés en travers de la gorge...ça fait 10 ans que je bosse avec wilfrid, a defendre nos metiers, a refléchir à leurs evolutions tout en respectant et le journalisme, et le droit d'auteur, a monter des projets pour devancer les evolutions nefastes de la presse, et a passer beaucoup de temps benevolement a toutes ces activités, alors je me demande bien a quoi peut ressembler l'autre coté de la barricade???? ah, peut etre rester le cul sur sa chaise, ou au bar a invectiver les autres???
tiens ça y est, ton lecteur masqué a réussi a m'enerver moi aussi...
Bon FP, quand est ce qu'on va boire un coup ensemble pour oublier tout ça, en toute transparence et promis en toute discretion??

Anonyme a dit…

Il faut croire que je n'ai pas été clair alors ...
Camille,
Ce n'est pas ton point de vue que je mettais en cause dans ce post puisque je le partage.
Mais ce texte décrivait idéalement les relations qui devraient exister entre les rédactions et les photographes, alors que tout prouve que les rédacteurs ne sont pas nos alliés et sont réfractaires à cette position et ce depuis longtemps.
Pour la diffamation, là je ne vois pas, je n'ai pas tenu des allégation de nature à porter atteinte à ton honneur, il me semble.
Tu a publié un texte, je crois qu'on est en droit de réagir y compris de manière sarcastique sans que ça déclenche une avalanche de demandes de justification.
Mais je crois que cela va me servir de leçon, désormais, je ne parlerais que de moi, me, I, myself et de rien d'autre.
Bien à toi

FP

camille pillias a dit…

allez, c'est mon tour de m'etre emporté pour la diffamation, disont que sous pretexte d'etre caustique tu m'as un peu ridiculisé, en sortant certaines phrases de leurs contextes, et en y a ajoutant des petits commentaires desobligeants...
et je t'assure que ça n'est pas agréable a lire...
bon cessons là toute hostilité, ça n'etait pas l'intention de mon commentaire...
ceux des anonymes ont assez jeté d'huile sur le feu comme ça...
ma proposition de boire un coup est tjrs valable, et crois moi absolument pas dangereuse, je laisse en general les vrais connards ruiner leur réputation tout seul et je ne te mets pas ds le panier!!
ça serais juste l'occase d'enterrer la hache de guerre et de pouvoir discuter de façon plus conviviale voir rire de cette histoire avec Julien et wilfrid s'ils le souhaitent...

Anonyme a dit…

Oui.
Ma première cible, c'est moi-même. Comme vous l'aurez remarqué. C'est surtout moi qui suis ridicule de manière générale. Je n'ai aucunement l'intention de blesser qui que ce soit.
Sinon je bois déjà beaucoup trop, mais je vais réfléchir à ta proposition.

FP

Julien / Photojournalisme.fr a dit…

Sympa d'avoir supprimé mes messages alors que je n'insultais personne et ne faisait que répondre.
Bon, pas grave, disons que c'est une affaire classée, alors.

A bientôt sur le terrain camarade !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...