jeudi 15 janvier 2009

Le cave se rebiffe ...























Le microstock, on en parle un peu sur les forums où se regardent en chiens de faïence les photographes amateurs et les professionnels (qui ont du temps à perdre, ils feraient mieux de bosser !). Les fans de la photo à 1€ viennent se faire éclater la tête (Ah c'est vrai ! ça a baissé, c'est 0,18€ maintenant ...). Ils font marrer tout le monde en essayant de vendre leur salades. Selon eux:
"il convient d'évoluer avec son temps. D'ailleurs ceux qui n'ont pas compris cela mène un combat perdu d'avance ..."
"Ils ne voient pas en quoi ils concurrencent de façon déloyale les photographes et les agences ..."
"Ça leur fait un petit revenu supplémentaire ..."
"Ils sont libres de faire ce qu'ils veulent avec leurs photos quand même !"
Bref ils défendent leur petit buziness idiot et pire, ils prétendent nous apprendre des trucs sur le marché de la photo et répandre la bonne parole en convertissant leur prochain aux mérites du libéralisme affranchi du carcan de notre société d'assistés, asphyxiée par les charges ... (je l'ai bien dit là ?). Quand on leur demande combien leur rapporte la vente de leurs photos, ils sont toujours extrêmement mal à l'aise et pour cause ... . Il y a aussi les pros qui sont des jaunes. Ça c'est une autre histoire.
Bon, j'ai été faire un tour sur ces sites à 1€. Vous les connaissez, bien qu'il en naisse tous les jours comme des champignons. Très vite on se rend compte qu'il règne sur ces sites, une communication glacée et que tout le monde est debout à applaudir comme à l'assemblée du comité central du parti communiste chinois. Il y a bien un forum, mais c'est pour répandre la bonne parole et les déviants sont immanquablement censurés et expulsés. De toutes façons, celui qui porte la contradiction au sein de l'appareil doit être exécuté ... De plus on classe les gens, en instituant de fait une hiérarchie et on parraine à tour de bras selon un système pyramidal. On décerne aussi des distinctions argent, or, émeraude, diamant ... Des méthodes qu'on retrouve dans les systèmes de vente à domicile ou "marketing direct".
Alors bien sûr, au bout d'un moment, les moins malins, ceux qui profitent le moins du système et qui contribuent à l'enrichir, se rendent bien compte que quelque chose ne tourne pas rond et ça commence à mouliner dans leur petite tête ...
Ces bêtes là ont l'instinct grégaire, ils vont donc se regrouper sur des forums (pour se tenir chaud) où ils se retrouvent pour se rassurer entre eux et se lamenter aussi. ils pratiquent sûrement la CiBi, ils ont tous des noms de code: Greg24, Lola12, benoit16 ... (Oh ça va je rigole ...). Voici des véritables tranches de vie. L'orthographe est vintage ... D'une certaine manière, ils sont touchants ... Enjoy !




"Fatiguez-vous donc à faire des photos, les trier, les traiter, les indexer, les référencer, les vendre pour une bouchée de pain, et si vous nous prenez trop la tête en l'ouvrant et en parlant trop fort, on vous vire à coup de pied. Facile pour les banque d'image de vendre ce que l'elles ne produisent pas elles même..."

"Au fait où faut-il migrer pour retrouver le bon vieux Fotolia d'antant ?
celui qui valide plus de 5% des photos, qui ne fait pas que des ventes à 15centimes d'abonnement, celui qui est respecteux du photographe et ne pousse pas au désespoir des retours / validations"

"Entre ne pas protester et remercier de façon répétée un système, il y a quand même une différence : la même qu’entre le silence contraint et la collaboration."

"Nous travaillons sur le net pas dans une entreprise syndicalisé comme la RATP."

"Nous avons la chance de pouvoir choisir l'entrepise avec la laquelle nous souhaitons travailler. Il faut accepter les conditions et egalement respecter l'entreprise qui vous nourri, lui faire honeur car elle vous le rend bien."

"Je mène ma petite enquête !! je suis nouvelle sur fotolia et commence tout juste à déposer des images...mais je me questionne sur les revenus que l'on peut se faire...Alors si je peux avoir des exemples et puis ca peut être pas mal pour tout le monde"

"je ne peux répondre à la question vu que je suis nouveau mais je suis en train de préparer une feuille excel pour simuler mes futurs ventes."

"Assez pour avoir quitté mon boulot d'esclave du patronat Français..."

"Mais si je ne declarais pas l'urssaf, la retraite, csg, caisse maladie, CGI, taxe PRO et bien il me resterait avec la vente microstock un salaire de petit cadre moyen.
Mais comme ce n'ai pas le cas, il ne me reste presque plus rien, et je ne vois pas la vie en rose en ce moment."

"je crois que l'aspé pécunier ne peu pas justifier celle l investissement de temps consecret a fotolia."

"bon, moi je vais être la seule à donner un chiffre alors mais il ne faut pas s'y fier, décembre : 250 euros après une année de travail acharné, presque 4000 photos et illustrations vectoriel sur mon portefolio, 10 h / jour à consacré au microstock et principalement à fotolia, des centaines de photos à trier. Voila, un boulot de dingue pour parfois vendre 2 photos à 3 crédits ds la journée et parfois 13 "mon grand grand max""

"Merci pour votre participation...c'est vraiment sympa de voir ce que l'on peut y gagner et dans quelles conditions aussi...Moi je suis hyper contente car j'ai juste 3 images (1 photo, 2 vecteurs) pour l'instant !! et j'en ai vendu une à 2 crédits (je précise qu'elle a été vue 8 fois seulement), c'est très encourageant ! Ca m'incite à continuer ! Je pense que ce qui est important c'est aussi de bien cibler les demandes...L'aspect marketing est ici très important !!"

"Je suis encore loin de tout ça..... moi j'ai péniblement environ 85 euros par mois.... moyenne sur l'année 2007..... pour aussi beaucoup d'heures passées..... donc sur fotolia il y a des gros vendeurs et des tous petits.... certains vendent bien plus que moi avec beaucoup moins de photos"

"Autre chose, je ne préfabrique jamais une prise de vue ou une scène de vie... c'est toujours du vrai ! ... et une dernière chose (qui a toujours été vraie pour moi même avant ft) je cherche en permanente l'expression ephémère et la lumière esthétique, ou la symbolique des petites choses de ma vie de tous les jours... afin de me souvenir (qd je serai veille de ... comment c'était avant...)."

"Au début de l'aventure, j'avais espéré un revenu complémentaire, je rêvais de 200 € par mois : quelle blague !"

"je m'éclate et surtout je suis droguer de fotolia à mort
Voila en espérant vous revoir dans un an et pouvoir vous dire : ah les copains je fais 2000 euros"

Elle est pas belle la vie ??? Hein p'tit bijou !

Frozen Piglet



13 commentaires:

Anonyme a dit…

La vie vraiment magnifique, je suis heureux d'en savoir un peu plus sur ce qui m'échappe. Je vends mes photos avant de les faire.

Je ne vends pas beaucoup de droits d'auteur, mais les chiffres des pigeons de Fotolia me font bomber le torse de fierté (j'ai un peu honte de mon attitude, mais on ne se refait pas).

Faire des photos c'est bien, savoir a qui les vendre c'est mieux, savoir les vendre avant de les faire c'est encore beaucoup mieux.

Nestor Burma

A+

Anonyme a dit…

Moi je m'en fous,comme je fais de mauvaises photos, quand j'ai envie d'être publié, je me publie moi-même sur Wikipédia

Comment ça, ça me rapporte rien? parce qu'aux autres, ça leur rapporte? et puis je ne tue pas le métier, il y arrive bien tout seul.

... a dit…

Wikipedia ?
Je sais que ça existe. J'en ai entendu parler.

FP

erwan a dit…

Merde, font peur tous ces cons. Et toi aussi FP tu fais peur. Je te voyais pas aussi musclé.

BB a dit…

Arf arf...que c'est bon tous ces récits de cocus magnifiques ! Celui qui fait des tableaux EXCEL pour 'simuler ses futures ventes' m'a fait hurler de rire. Je me mets à EXCEL ce week-end ! Merci FP pour ce florilège

FF a dit…

Et ils y croient tous dur comme fer... Tenez pour info, l'Airbus qui barbotte à NY: la première photo prise a été immédiatement transmise sur Flickr ou Flick Air devrai-je dire... Le pauvre con a dû faire au moins 30000 $ avec la photo si j'en crois les calculs du boss de Fotolia... Ce mec il a le bon profil pour devenir un Crozemarie de la photo !

Kilroy a dit…

Mais FP, pourquoi ne pas donner l'adresse du forum en question, qu'on puisse aller y jouer un peu ?
Bon, d'accord, il est modéré, mais on peut toujours essayer.

Ca se passe ici : http://www.microstocks.biz/

Anonyme a dit…

C'est à dire rien que l'idée qu'ils viennent me saouler ici, ça me fatigue d'avance Kilroy (was here) ...

FP

Stéphane a dit…

Bonjour, j'ai la chance de ne pas photographier et celle de ne pas avoir besoin de travailler plus pour gagner (à peine) plus.
Ma question dès lors vous semblera naive (alors qu'elle ne se veut que provocante) : dérrière les chiffres, en quoi la frustration qui s'exprime (légitime ou pas) est elle différente de celle des taxi avec leur numerus clausus, des coiffeurs avec leurs diplomes, et celle des pécheurs et leur droit à ratisser la mer.

Anonyme a dit…

C'est une bonne question Stéphane et je te déteste de l'avoir posée.
Dans les sociétés de services, c'est rare qu'on te demande ton travail sans contrepartie en te disant qu'on mettra ton nom et que ça te fera de la pub.
Tu vois ce que je veux dire ou pas ?

FP

Stéphane a dit…

Bonjour, d'abord bravo pour le com laissé sur le site de Nicola le B, Gurdjieff et son disciple Ouspansky m'a alimenté pendant pas mal d'année. Il faut aussi voir le film tiré du livre.
Pour le reste je suis d'accord su rle fait que pas mal de boites prennent les gens pour des imbéciles (par exemple paper blog). Ces boites demandent de renoncer à toute notion de propriété intellectuelle contre une rémunération alléatoire et une pub nulle. c'est la même chose pour l'édition musicale.

Quentin a dit…

Heu...j'ai envie de pleurire........

Frozen Piglet a dit…

N'est-ce pas ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...