mercredi 15 juillet 2009

J'chuis pas le Figaro Magazine ...






Quand on me dit que je dois faire un boulot sur la Comédie Française. Je suis plutôt content ... au début ...
C'est vrai. La capacité des photographes à s'enthousiasmer pour un sujet est intacte, comme au premier jour. Mais comme je ne suis pas un un perdreau de l'année, je sais bien que je vais me prendre le chou avec ce truc. Appelons ça l'expérience ...
Photographier un spectacle ? Vous n'y pensez pas ! J'ai une exclu avec plusieurs photographes ! Photographier des décors ? des costumes ? Impossible à cause des droits ! Photographier des costumiers, des techniciens, des décorateurs ? Pas question je veux pas d'emmerdes avec la CGT !... Ah oui ! Sinon ne photographiez pas les tableaux en gros plan, il y a des droits
à payer au musée !! Mais qu'est-ce qu'on va faire alors que je fais ???
En fait, je le sais déjà. C'est simple, le parcours standard, la visite réglée comme du papier à musique avec les mêmes photos pour la 10 000 000 ème fois. les mêmes photos qui n'intéressent strictement personne. Pour le principe, je fais part de ma déception et je fais l'impasse sur le fauteuil sur lequel est mort Molière (il est tout pourri et derrière une vitre sale ...). On me fait aimablement remarquer que je ne travaille pas pour le "Figaro Magazine" (on a les références qu'on peut ...) et que mon sujet ne fera pas 10 pages. C'est vrai. C'est un drôle de calcul, mais c'est vrai. Ce que j'aime bien, dans le théâtre public, c'est que tout y est simple. Les gens qui y travaillent ? Je n'aurai même pas l'occasion de leur parler. En gros, c'est interdit. Ce que j'aime avec le "spectacle vivant" c'est qu'il est mort. Bientôt, il faudra l'empailler avant que ça commence à sentir ...

Frozen Piglet

Les "Acteurs de Complément" de la Presse, cherchez pas, c'est nous ...

7 commentaires:

Francois-D a dit…

C'est bien vrai que l'on a de plus en plus une tronche de figurant.

BB a dit…

De figurants...coupés au montage !

NLR a dit…

"Ce que j'aime avec le "spectacle vivant" c'est qu'il est mort"...
Excellent, Frozen. Et tellement vrai, tout ça.

Anonyme a dit…

Je n'arrive ni a comprendre ni à admettre ce paradoxe moderne.
Tout le monde veut passer à la télé ou avoir sa photo dans le journal, mais il devient impossible de photographier librement.

Même pour photographier des vieilles pierres on a des problèmes, quand aux personnes, c'est du délire.

Je n'ai pas de solution à part photographier des boites de conserve trouvées écrasées sur le bord des routes.

http://trichromie.free.fr/trichromie/index.php?post/2009/07/19/GH-IV-Bis-Trichromies-Tartes-Tatins-9/9

RLZ

Jérôme Delatour a dit…

+1 !! Bien vu.
Je me demande si ce sont les photographes qui sont devenus trop gentils ou le monde qui est devenu trop méchant... Quand je regarde les photos de nos ancêtres des années 1930, je me dis souvent : comment ! Ils ont pu photographier ça !
>Anonyme :
Il reste aussi l'autoportrait fait à la maison, - si on est propriétaire. A condition bien sûr d'être tout nu ou de flouter les marques de vêtements ;-)

Anonyme a dit…

J'ai une copine qui bosse là (maquillage, coiffure), tu veux que j'essaie de la contacter?

Benoit a dit…

Tout à fait d'accord. Je fais aussi des photos de spectacle quand je peux et c'est pas simple.

Il manque juste à ta description le metteur en scène qui t'autorise à photographier si tu lui donnes les images. pfff c'est déprimant.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...