vendredi 17 juin 2011

Labellisé Pigeon


J'ai jamais rien compris à "Hadopi". Je ne suis sans doute pas assez intelligent et à chaque fois que j'entends des mecs parler de ce machin, je ne comprends rien et je décroche au bout de 5 minutes, tellement ça me fait chier. Par contre je ne crois pas me tromper sur le fait qu'on a payé des armées de têtes d'oeufs pour concevoir un système qui est censé protéger le droit d'auteur. Le droit d'auteur (selon le code de la propriété intellectuelle) est la deuxième épine dans le pied des diffuseurs après le lien de subordination dans la presse dont je parlais 2 posts plus bas. Le droit d'auteur nous permet de garder un contrôle sur notre travail et contraint les diffuseurs des photos à un accord rétribué (ou pas, mais un accord préalable) pour chaque utilisation. De facto, cette réglementation met hors la loi les banques d'images auto-instituées de photos "libres de droit" et tous les contrats de cession qui prétendent le contraire (ceux qu'on veut faire signer aux photographes en échange de TRAVAIL, comme chez ELLE par exemple ...).

Tuer le droit d'auteur, c'est quoi ?
Prenons un exemple simple. Je fais une prise de vue pour un magazine grand public. Tout se passe bien et le reportage est diffusé et payé (au forfait et de plus en plus mal d'ailleurs). Dans ce reportage il y a une photo ou des photos remarquables par le contexte, le sujet, la qualité Etc... (oh ça va hein ?! Si ça m'arrive d'en faire ! Je me souviens il y a 5 ans ... à Sarcelles j'ai  ... et pis ta gueule !). Le magazine se donne le droit de la-les diffuser sans me consulter dans tous ses supports et filiales dans le monde entier, à ses licenciés (des boites qui ont acheté la marque pour d'autres pays) et même à la-les vendre à des mecs que je ne connais même pas. En plus, on m'interdit de revendre ces photos pour mon propre compte !

Dans le pire des cas, pour te remercier d'avoir été bon. On te dit que c'est comme ça et que si t'es pas content, la porte est grande ouverte et on t'invite à signer le contrat si tu veux avoir du boulot à l'avenir. Dans le moins pire, on te file 10% bruts du montant forfaitaire payé pour la prise de vue initiale en contrepartie de l'abandon des droits !

Ce qui veut dire que ta photo peut servir de visuel par exemple pour une campagne d'affichage 4X3m à l'autre bout du monde et tu toucheras peau de zob. D'ailleurs tu ne sera même pas au courant.En plus avec internet, ta photo va se retrouver sur 3 494 sites même pas créditée (qui a dit ça risque pas avec tes photos tellement elles sont nazes ???)

Heureusement Hadopi vient mettre de l'ordre dans tout ça.
Trop cool !
Elle décerne même un label PUR pour "promotion des usages responsables".
Super cool !
Dans les premières entreprises à obtenir le label, il y a un banque d'images.
Mega cool !
Cette banque d'images c'est Fotolia.
Genia ...l !!! Hein ???!!!
Ouais mon gars. T'as tout compris. L'état vient de décerner un label "usage responsable de la culture" à une boite qui bafoue la loi et le droit d'auteur et qui fonctionne grâce à des emplois précaires et low-cost délocalisés dans des pays d'Europe de l'est.  Incroyable ? Pas plus que de construire une centrale nucléaire au bord de la mer. Ce que j'aime bien chez nos responsables politiques, c'est qu'ils comprennent tout très vite. Faut dire qu'ils savent s'entourer de gens compétents et qui ont fait de brillantes études.

Frozen Piglet

Merci à ceux qui m'envoient des infos
Je ne les utilise pas toujours pour écrire mes conneries, mais je les lis !





13 commentaires:

JT a dit…

J'avais un papier à écrire pour un canard à l'autre bout du monde concernant le droit d'auteur et Hadopi. N'y comprenant rien non plus, j'ai bien aimer, je t'avoue avoir copier coller de ton article. J'ai bien pensé à changer la signature....

Merci Frozen Pigeon (ca me rappel l'époque où quelques pigistes déambulé dans le cortège d'une manifestation avec une pancarte "Pigiste, pas pigeon".

KP a dit…

putain, j'avais signé la petition pourtant !!!

FF a dit…

Toujours un plaisir de te "retrouver". Je rentre de reportage et un collègue dans l'avion m'a parlé d'une histoire d'appel d'offres. J'ai retrouvé cela sur le site de l'UPC. En voici copie, mais peut être tes services de renseignements t'ont-ils déjà mis au parfum...

Bon We

FF


Le CDT des Pyrénées Atlantiques vient de lancer un appel d’offre pour la mise en valeur photographique du tourisme pédestre dans le département : http://pro.tourisme64.com/files/pro/Appels-d-offres/cahier-des-charges-visuels-rando.pdf

Le principe est de faire poser différentes catégories de figurants (jeunes, famille, groupe) devant un certain nombre de sites, aux quatre coins du département. Au photographe d’assurer le casting, la production et les contrats avec les figurants. Une nouvelle fois, les conditions de cession des droits dépassent largement le cadre de l’acceptable. Le budget maximum, frais et droits d’auteur inclus est de 6.000 €. Il est malheureusement fort probable que certains feront des propositions bien en-dessous de ce plafond……

Même si la somme peut paraitre rondelette aux yeux de certains, il faut tenir compte du temps de travail nécessaire à ce reportage (50 visuels à livrer), de l’étendue des droits, de la participation d’une dizaine de figurants et surtout des frais engagés.

Concernant la cession des droits, si la durée de cinq ans est dans la norme pour ce type de commande, certaines demandes, comme elles sont formulées, sont largement abusives, voire illégales : la cession aux « professionnels du tourisme » permet à tous les prestataires privés locaux (hôtels, campings, loisirs, etc…) de récupérer des photos gratuitement, la cession aux journalistes permettrait à n’importe quel journal d’illustrer à l’œil un article sur le département et pour finir la cession à « tous les supports non prévus à la date du contrat » est carrément illégale.

Ce contrat implique la participation de modèles durant plusieurs jours pour couvrir les différents sites. Le bénévolat ayant ses limites surtout quant il y a de l’argent en jeu, il convient de rémunérer ces figurants, et de le faire légalement, sinon, impossible de passer les frais en comptabilité. Sans rémunération, vu l’ampleur de la diffusion des images, les figurants pourront toujours se retourner contre le photographe, en évoquant un lien de subordination (voir le procès de l’Ile de la Tentation), et ce, même si une autorisation a été signée.

Trois solutions :
- Passer par une agence de mannequin (OBLIGATOIRE pour les enfants !)
- Payer sur facture pour les figurants qui ont déclaré cette activité (même si ce n’est pas leur métier principal). Attention, en cas de fausse déclaration, la responsabilité du photographe sera engagée.
- Faire une fiche de paye en bonne et due forme, même pour une demi-journée, avec tout ce que cela comporte de paperasserie et de charges sociales.

Compte tenu de la diffusion très large des documents, le risque de contrôle (trésor public, Urssaf) est réel.

Ce budget de 6.000 € est donc beaucoup trop faible en rapport du travail à effectuer, des frais à engager et de la cession très large des droits.

L’UPP intervient auprès du CDT-64 pour évoquer ce problème, préconise à tous les photographes de REFUSER CETTE PROPOSITION et de faire un courrier au directeur et au président du CDT en expliquant pourquoi une telle proposition n’est pas acceptable

Eva LeSalon a dit…

+1

GDM Nicolas a dit…

A la lecture de ton post, ça me conforte dans ma position de simple photographe amateur qui fait de la photo pour son plaisir.

J'ai pensé me mettre prochainement en autoentrepreneur mais ça donne à réfléchir...

Bonne continuation pour le blog et le faire-valoir des droits qu'il te reste...

;)

Man a dit…

Pour ceux qui ignorent comment fonctionne Fotolia :

http://youtu.be/ivmtz8XyLGo

http://youtu.be/_aClPG3w41g

C'est édifiant, que font nos politiques ?

Anonyme a dit…

Il y a une certaine cohérence entre l'"éthique" de ces boîtes, et les méthodes qu'emploient leurs agences de pub, et en plus ils en sont tellement fiers qu'ils les mettent en ligne :
http://www.youtube.com/watch?v=xsmvAs5EHYw

Fanfois a dit…

Nan mais hadopi c'est juste pour filer de la tunes à P.Nègre .
Ca ne défend personne, surtout pas les artistes visuels, c'est un peu comme la presse qui vit avec des subventions. Ca fait plaisir aux copains dirigeants de majors sans se préoccuper réellement de l'art en général et des droits d'auteurs liés.

............................................... a dit…

Salut! je découvre ton blog et je compatis. Je vais m'assoir a coté de toi et pleurer aussi a chaudes larmes!! (de rire car il est marrant ce blog!!)
Je suis architecte, et la photo entre pour partie dans mes honos (et à 100% dans la case passion) Sur la plupart de mes chantiers, je fais des photos et à chaque fois j'ai une cohorte d'entreprises qui me demandent "t'aurais pas quelques visuels, c'est juste pour une présentation powerpoint que l'on prépare pour la réunion annuelle du Groupe.... ou pour graver un DVD pour tel salon du Batiment que je ne nommerai pas.." (traduction = donne moi quelques photos, gratuites et sans contrepartie cela va sans dire)
A cela j'ai répondu avec toute l'impudence qui me caractérise parfois (le courage des timides qui les pousse parfois a dire des conneries plus grosses qu'eux!!)
Bein, moi, j'ai juste besoin d'une centaine de parpaings, de 2 mètres cubes de béton, de 5 pots de 20 litres de peinture, de 3 WC et 2 lavabos ..... de 509m² de carrelage, c'est juste pour faire une petite extension chez moi!!
FIn subite des communications.
Mes photos, elles m'ont pris 1/60e de seconde dans le meilleur des cas, alors que pour produire un metre cube de beton quel temps il nous fallu mon gars??? ....Et c'est comme çà que j'ai perdu pas mal de contacts suite a de riches échanges comme celui ci!!
Je pense qu'on a tous vécu ces moments ignominieux d'incompréhension. Mais tenons bon!! accrochons nous a nos maigres prérogatives!!!

Anonyme a dit…

Ahgggggrrrrrrrrrrrrrrr

Pourquoi vous faire autant de mal ;-)))
Rigolez un bon coup !!!!!
ça va passer, la vie est courte,
Restez cool.

Mais quand même une dernière pensée du fond de mon studio labo de trichromie directe alternative : "Bon courage pour la suite" ......

RLZ

Anonyme a dit…

Mais il n'y a pas que Fotolia !
la presse elle même est un fournisseur de photo à pas cher, suffit qu'elle crève :

j'ai fait un jour de pleine lune 6 pages dans un mag de bagnoles ... du quart à la pleine page ! si si !
payé euh ... bon ... au barême de ceux qui y crois encore mais pas trop ... en cession de droit (ouais AGESSA me voilà, j'étais jeune je savais pas, flagellation pas trop forte svp)

pas de bol pour le mag' il dépose son bilan ..bon...menfou c'est eux que ça regarde !
ah bah si, ça me regarde un peu : le fond d'image est vendu, un constructeur en achète une partie, dont mes tofs ...
et publie un nombre énôôôrme de poster avec mes zimages ... en DR !!!!

enfin...depuis...clé sous le paillasson de la porte alors menfou na !

Jicé

Anonyme a dit…

Pour toi je pense que tu appréciera :

http://lockerz.com/s/113162442

Je sens qu'il y a un stagiaire qui va sauter ;-)

Seppuku

Fantomas a dit…

Allez aussi voir les belles photos d'actu sur Citizenside... mais le plus drole c'est de voir l'un des photographes parisiens shooter, c'est hilarant... ou triste

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...