dimanche 29 janvier 2012

Nouvel An Chinois

Je passais devant l'hôtel de ville de Paris et je suis tombé sur le défilé du "Nouvel An Chinois". J'ai déjà fait des photos de ce truc une ou deux fois, même si je n'ai jamais rien vendu. Même pas celle de Delanoë portant une veste chinoise en soie rouge par dessus son costard. Il y avait foule sur le parcours et 75% des gens au moins tenaient à la main un reflex, un compact ou un téléphone, une caméra ...
Ce qui m'a fasciné le plus c'est de voir que l'immense majorité de ces gens n'entrevoie la réalité qu'à travers l'écran ou le viseur d'un appareil électronique (qui est fabriqué en Chine) sans même jeter un coup d'oeil à ce qu'il se passe vraiment autour d'eux. Finalement, ceux qui profitent juste de l'instant présent sans se préoccuper d'en conserver une trace quelconque sont devenus minoritaires aujourd'hui. Cette course à l'accumulation d'images sans objet (médiocres la plupart du temps), est incompréhensible. Mais surtout, elle n'a aucune signification particulière. Elle n'est que le reflet d'un monde ou chacun agit comme son voisin sans réfléchir un seul instant à la portée d'un geste devenu banal. Pire il y a toujours quelqu'un pour brandir un appareil quelconque devant vos yeux et vous gâcher le spectacle et les mêmes qui invoquaient à tout instant leur "droit à l'image" ne sont pas les derniers aujourd'hui à photographier et à filmer tout le monde à tout va.

Frozen Piglet

13 commentaires:

jse a dit…

Je me fais le même genre de réflexion sur certains événements... "mais que font-ils de toutes ces images ?"

En général rien, c'est juste une façon de plus de consommer à outrance, une sorte de réflexe voire une posture à la mode.

:0/

Clovis a dit…

Bien vu, et c'est un phénomène qui touche n'importe quel événement…
Shootant beaucoup pour du concert (sans grande conviction maintenant que je connais les gros rapaces des majors), je me suis toujours demandé pourquoi tout ces gens payent des sommes phénoménales (par chez moi, c'est 20€ la grosse affiche et encore c'est pas cher) pour passer sa soirée le(s) bra(s) et la tête en l'air, la nuque raidie à force de regarder l'écran 3" (en moyenne) de son smartphone, qui restitue une image dégueulasse (je pèse mes mots) alors que la star se dresse, en chair en os et dans une résolution bien meilleur que n'importe quel appareil photo ne pourra jamais restituer.
Même moi, qui adore la musique, quand je shoot un groupe et qu'on me demande "alors, tu as trouvé comment ?", je réponds toujours "belles lumières", "bonne énergie", "trop sombre" ou d'autres conneries dans le genre alors que la question portait sur la musique et pas les images… Tout simplement parce qu'on ne peux pas passer sa soirée à cadrer et à apprécier le spectacle, c'est impossible, ou alors tu ne shoot plus…

Je préfère encore me dire "j'y étais, je l'ai vécu" que dire "j'y étais, je l'ai filmé"… Enfin, quand je vais pas à un concert pour bosser ! ^^

Anonyme a dit…

C'est comme la confiture moins on en a et plus on l'étale ...

Nos sociétés sont entrées dans un quasi néant culturel si bien qu'au moindre prétexte "artistique", "historique", "sportif", "social", les gens cherchent à en conserver une trace. Manque de bol ca ne vol jamais haut si bien que dès le lendemain ils retentent leur chance.

Klaw a dit…

Ce n'est pas nouveau et ça existait du temps des conpacts argentiques et des camescopes argentiques.

"Ça fait des souvenirs" expliquent-ils. Des souvenirs de quoi, je me le demande : des souvenirs de lorsqu'ils prenaient la photo?

Et je ne compte pas le nombre de fois où on me demande, incrédule : "tu ne prends pas de photos?". Bah non, même si je le réflex dans le sac, je le garde pour les photos nocturnes en pause longue...

François a dit…

Salut!
Je voyage pas mal, très loin, et me promène un peu partout, dans des endroits inouïs parfois avec pas mal de "drôles". Même pas peur! Et puis j'observe, on cause. Oui c'est ça, même pas peur le Fanch!
C'est peut-être pour ça que je ramène peu d'images?
Kenavo!
Fanch

Swp a dit…

Il faut bien alimenter Facebook pour montrer que l'on est quelqu'un qui des choses ....
Je me suis vu ranger mon boitier plusieurs ou même ne pas le prendre du tout, ben ouais ... j'ai un iphone !! ^^

Swp

Fabrice Leroux Photographies a dit…

Je me suis souvent fais la même remarque. Je pense que le portable smartphone, addiction à sa messagerie, son facebook, est une sorte de compensation, il remplace le geste de la clope. Et pas besoin d'être ou d'avoir été fumeur, c'est une geste mécanique qui occupe nos mains, et nous donne l'impression de faire qqch. Alors le tout amplifié par l'effet ma vie est génial regardez-là... et vlan j'ai vu une soirée d'anniversaire ou tout le monde photographiait tellement (avec des beaux smartphones) que finalement il ne se passait rien, ah si les gens sortaient fumer dehors. Ou s'interrogeaient pourquoi moi le photographe je n'en prenais pas. (Mais comme je me la joue artiste, ils restaient distant).
Au fait Mr Frozen, je viens de découvrir votre blog, et vraiment belle qualité d'observation, et la plume qui va avec. Félicitations.
et avant qu'il ne soit protocolairement trop tard meilleurs vœux
http://youtu.be/3BAzR3XopZA

Anonyme a dit…

Que font-il de toutes ces images...
Ils les balancent sur fliquaire ou fotoli...

:o)

Juste avant de lire ce message, je lisais "Notes" de Depardon + quelques commentaires.

La juxtaposition est saisissante...

BB a dit…

Nous mettons quotidiennement en ligne autant de photos que lors des cinquante premières années du XXe Siècle.

Frozen Piglet a dit…

T'as perdu la boule Brigitte ?
Le net n'existait pas lors des premières 50 années du XXe siècle !
Vas ranger ta chambre !

Anonyme a dit…

Ce sujet est assez amusant,
Faut-il photographier en toute circonstance ?
Faut-il vivre ou photographier ?
Photographier est-ce vivre ?

Peut importe on ne changera pas ce monde absurde ...

Mais ...

En quoi cela touche-t-il un professionnel ?
Se sent-il concurrencé ?
Se sent-il dépassé par cette diarrhée de pixels ?
Si oui, il faut qu'il revoit sa copie, qu'il cesse lui aussi d'être un presse bouton.
Mais il faut aussi qu'il n'oublie pas que Mr Canon et Mr Nikon ne peuvent continuer à faire pour pas cher des D3 et des Ds III (ou suivants), uniquement parce qu'ils vendent des millions de compacts à des millions d'amateur frénétique bouffeurs de pixels.

Si vous n'êtes pas d'accord, essayez donc les boitiers construit par des firmes qui ne travaillent que dans le secteur professionnel, on va rire.

Alors, on dit quoi au millions de bouffeurs de pixels, on dit merci, et on retourne bosser ;-))))

RLZ

KdeBra a dit…

+1, Riton, +1!
mais c'est bon pour une fois…

Je crois aussi que Kodack à vendu plus de pellicule à des touristes tournant le dos aux pyramides qu'à quiconque d'autre…

On va pas distribuer des droits de photographier non plus. Il y a bien des gens qui chantent sous la douche, même faux, c'est pas vraiment à cause d'eux que les vente de vinyls se sont effondrées.

K

BB a dit…

Je sais bien que le net était dans les limbes au XXe Siècle mon cher Frozen.
Je reformule mon commentaire. Les pros de l'image produisent quotidiennement plus de clichés que les pros sur la période allant de 1900 à 1950.
Sur ce, je retourne derrière mon Minitel !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...