mardi 30 juillet 2013

Usual suspects

Cette semaine, j'ai assisté une équipe de télé étrangère de façon bénévole (Une bonne affaire, il m'ont quand même payé une pizza régina et un coca light) pour un reportage dans les rues de Paris et quelques photos. Nous sommes passés au Palais Royal où le caméraman a tourné un plan de 10 secondes dans une allée sous les arcades. À un moment, une dame très gentille est arrivée et nous a demandé si nous avions une autorisation: 
"Laquelle ? Nous sommes une équipe de vidéo légère et nous avons donc le droit de tourner dans Paris sans autorisation de la préfecture" que je lui ai fait à la dame très gentille.
"Vous êtes dans le domaine national du Palais Royal, il vous faut une autorisation. Il vous faut aussi une autorisation du Conseil d'État, de la Comédie Française, du Ministère de la Culture et de l'Artiste Daniel Buren" qu'elle m'a dit la dame en hoquetant.
"C'est tout ?" que je lui ai fait.
"Non. Faut aussi payer 1 000 euros" qu'elle a dit la dame très gentille sans se démonter.
(Pendant ce temps une cinquantaine de personnes photographient et filment les colonnes de Buren sous tous les angles et montent même dessus en poussant des cris d'animaux). 
"Vous allez rireIl s'agit d'un sujet rédactionnel et nous n'envisageons pas de payer quoi que ce soit madame très gentille (elle a pas de nom sur son badge)" que je lui ai fait.
"Ok mais si vous diffusez ces images à la télévision, Buren va vous botter le cul et vous demander 100 000 euros. mais on peut négocier (elle téléphone) ... Aller 500 euros ... ça va ?" qu'elle me fait tout bas.
"Ne le prenez pas mal, mais on va payer que dalle Madame très gentille" que je lui ai répondu.
On avait fini les images, on a ramassé les affaires et on est parti après avoir salué la dame très gentille.

Frozen Piglet

Heureusement on peut rigoler sans demander d'autorisation au cirque Pinder

26 commentaires:

Anonyme a dit…

J'adore, même si on adore que Dieu et le chocolat.
J'ai déjà vécu le même genre de truc farfelu.

RLZ

M. Ouistiti a dit…

Emmerder le monde : nouvelle discipline olympique !

Grégoire a dit…

Il n'y a que Buren et les photographes pro pour être aussi obstiné en ce qui concerne leur droit d'auteur.

FF a dit…

J'ai eu le souci avec la Pyramide du Louvres de nuit. Un vigile est venu me demander si j'avais l'autorisation de photographier le pyramide.

Je ne me suis pas démonté et j'ai répondu d'un Oui franc et massif.

Et il a continué sa ronde. La photo a été publiée et re-publiée...

Anonyme a dit…

On peut aussi se déguiser en amateur,
On a le droit de tout faire,
En numérique Canon c'est facile,
Avec une chambre Sinar c'était plus difficile.

RLZ

M. Ouistiti a dit…

Faites vos photos à l'Ail-phone : il éloigne les vampires ET les casse-gougnoles en mal de droit d'auteur :p

Anonyme a dit…

C'est bien l'Iphone il y a des tas d'appli PRO,
Et on passe inaperçu,
C'est cool.

Et c'est connu, c'est pas l'appareil qui fait le photographe.

RLZ

Frozen Piglet a dit…

Ouais c'est ça
C'est pas le raisin qui fait le vigneron aussi ?
N'importe nawak

Anonyme a dit…

T'y connais rien,
Laisse tomber
Et écoute les grandes personnes.

RLZ

Anonyme a dit…

Mouais tres classique... Ca m'arrive tt le temps

Un coup a l'hôtel dieu de Beaune, je me pointe avec un pied, ben à l'entrée on me fout dehors en prétextant qu'un pied est interdit car c'est un outil professionnel.. Il me faut donc un 1/2 douzaine d'autorisations pour pouvoir rentrer... bouffons...

Un autre coup aux Seychelles pour utiliser mes images pro faite là bas dans une zone naturelle, j'aurais du payer 10000€ par jour de tournage !! ben j'ai dis que j'étais amateur :D

Les Seychelles ou comment faire payer des droits d'images sur la nature (lol)

Fuck !

OM

Anonyme a dit…

<<Fuck !

Attitude typique des petits branleurs,
Méthode Atilas,
On grille toute possibilité de négociation aux suivants.

Le métier va assez mal, mais on sait pourquoi, et la solution est connue, éradiquer les professionnels.

On est y les gars, et on sait d'ou cela vient, la fameuse fuck attitude.

RLZ

Anonyme a dit…

...dit RLZ qui se vante habituellement de pratiquer un dumping décomplexé au détriment de ses petits camarades pros...

Anonyme a dit…

<<...dit RLZ qui se vante habituellement de pratiquer un dumping décomplexé au détriment de ses petits camarades pros...

Encore un qui ne sait pas lire ou qui ne sait pas ce que veut dire dumping.

Il m'est arrivé de piquer des boulots à des UPPmen en étant 30% PLUS cher, mais sans le côté casse couilles droit d'auteur (tout cela pour des repro de tableaux, ou la notion d'auteur donc de droit est douteuse).

RLZ

Frozen Piglet a dit…

Encore un mensonge par omission
Pas de quoi en chier une 20X25

Anonyme a dit…

<<Encore un mensonge par omission

????

Anonyme a dit…

RLZ

Je n'ai rien contre payer pour des droits à l'image tant qu'ils sont une proportion honnête de ce que je gagne. Là fallait pas déconner, le cout d'une journée de reportage était supérieur à mes bénéfices sur le long terme.

D'autre part quand vous dites : "Il m'est arrivé de piquer des boulots à des UPPmen en étant 30% PLUS cher, mais sans le côté casse couilles droit d'auteur"

C'est un petit peu rigolo, car par principes les droits d'auteurs sont fait pour encaisser dans le temps et pas en one shot... J'ai des images faites il y a quelques années qui m'assurent encore une rente et qui m'ont rapportées en droit 20 fois plus que le tarif upp+30%. C'est totalement normal et indispensable par nature à notre activité. Ca permet d'envisager le long terme et d'avoir un certaine pérennité. Ca me permet aussi de financer mes propres reportages, et de ne pas dépendre que de la commande ce qui me confère une certaine indépendance dans mes choix.

Le droit d'auteur est essentiel pour moi dans mon activité d'auteur, il me force à donner le meilleur de moi même, pour que mes clients reconduisent les droits, voir en demandent d'autres. Si j'y renonce, je deviens un épicier comme le filmeur sur la plage ou au pied des pistes de ski.

OM

Anonyme a dit…

Encore un débat foireux,
Bien sûr que je vends des droits d'auteurs,
Mais je compte pas dessus pour vivre.
Je vis en vendant mon travail, qui est de faire des images.
La notion d'auteur me parait souvent une supercherie ridicule, la plupart des boulots n'ayant rien à voir avec un travail d'auteur.
Je vois pas pourquoi la repro de tableau, entre autres, serait un travail d'auteur relevant du droits d'auteur (c'est sur ce type de dossier que j'ai croisé des Uppmen, autrement je n'en croise jamais).

Ce que je perçois comme un véritable travail d'auteur, est plutôt une œuvre artistique, et dans ce cas, je vends une œuvre et non des droits.

Inutile de me faire un cours sur toutes ces conneries, je pratique le métier depuis 40 ans et j'ai toujours eu du boulot, et de l'argent pour le faire.

RLZ

Anonyme a dit…

C'est sûr RLZ que vu la piètre qualité de vos images d'archive sur votre site (eg. les jardins d'Orsan) vous ne devez pas être souvent sollicité pour des cessions de droits.
Vous êtes en concurrence directe avec l'amateur de base qui lui connait déjà l'utilisation du filtre pola alors que vous...

Anonyme a dit…

C'est toujours amusant de dénigrer le travail des autres,
Surtout derrière l'anonymat,
Mais j'ai l'habitude,
Et je n'ai pas de compte à vous rendre,
Ces photos ont été faites sur commande,
Et j'ai toute liberté pour travailler,
Ces images correspondent au projet.

Quand à la capacité de juger un travail à travers l'utilisation de filtre polarisant permet de bien cerner votre niveau d'analyse, je ne dirais pas artistique, mais simplement culturel.

Pour le rendement direct de ma photothèque, il est moins pire ou aussi mauvais que celui des agences que je croise.

RLZ

Lenotre a dit…

Effectivement c'est pas terrible, il y a la quantité mais le rendu est très "amateur" certainement pas un travail d'auteur :

http://tinyurl.com/p5tow3z

Ce qui justifierait pleinement que ce contenu ne soit pas protégeable par le droit d'auteur.






Frozen Piglet a dit…

C'est pas très gentil ce que vous dites
En plus, on ne peut pas juger de la qualité d'un travail en visionnant des photos sur le net

Anonyme a dit…

Mouai enfin on dirait quand même que le type à vidé sa carte sans faire d'editing et encore moins de post-prod...

Anonyme a dit…

Le projet Orsan a très bien fonctionné,
Le client satisfait,
le livre c'est bien venu,
On a même eu droit à une réimpression,
Et ce livre a eu 3 prix pour sa qualité "monographie de jardin"
Le Woueb c'est juste du woueb et il n'y a pas d'éditing, c'est juste une photothèque, l'éditing c'est pour un projet, je ne fais pas d'éditing dans l'absolu, juste pour un besoin précis.
Ces vignettes ont 10 ans, c'est sûr que l'on ferait mieux aujourd'hui, mais vous pouvez vous offrir le livre, qui n'est pas une œuvre mais un document, il n'y a pas de prétention artistique, juste un travail documentaire sur un lieu.
Mais protégé par le droit d'auteur bien sûr, et la rémunération qui va avec.
Et de toute façon, les habitués de ce blog ne sont pas vraiment mes clients et ils ne connaissent pas mon métier.

RLZ
Pour mon travail d'auteur, ce que je fais est très différent, j'utilise des filtres, mais pas de polarisant.

Sidonie a dit…

NPPT : Ne pas avoir des allures trop "pro" pour shooter dans des lieux parisiens.
NPPT 2 : Apprendre quelques cris d'animaux, ça peut servir...

KdeBra a dit…

J'ai tout essayé pourtant pour sortir de l'ombre
J'ai chanté l'amour, j'ai fait du comique et d'la fantaisie
Si tout a raté pour moi, si je suis dans l'ombre
Ce n'est pas ma faut' mais celle du public qui n'a rien compris

On ne m'a jamais accordé ma chance
D'autres ont réussi avec un peu de voix mais beaucoup d'argent
Moi j'étais trop pur ou trop en avance
Mais un jour viendra je leur montrerai que j'ai du talent

Rien à voir, avec le sujet précis, mais sur le thème global du pigiste bien:
http://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20130731.OBS1691/lettre-d-une-pigiste-perdue-dans-l-enfer-syrien.html

sylvain joseph a dit…

ha , voire les colonnes de Buren et mourir... mourir de faim , bien sur.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...