mardi 17 septembre 2013

L'amour propre

Un bruit insistant court selon lequel Lagardère voudrait vendre certains de ses magazines (si le coeur vous en dit ... "France Dimanche" et "Ici Paris", 2 fleurons de la presse française sont à vendre les mecs). Faut dire que la presse n'est plus ce qu'elle était aussi pas vrai ? Bon enfin toute la presse est plus ou moins schizophrène en même temps. Mais Paris-Match qui fait partie de ce groupe est quand même largement tout en haut de la pile (c'est peut-être pour cela qu'il n'est pas à vendre lui). Il y a 3 façons de faire le grand écart: le facial, le latéral et le Paris-Match. D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours vu Paris-Match trainer à droite et à gauche selon le pouvoir en place et lécher le cul de tout le monde. Tout se passe finalement comme-ci ce canard était là pour rendre service à des amis et faire les relations publiques de tout un tas de gens puissants, de copains et aussi de clients peut-être ? C'est pour cela que quand on mélange la photo de presse avec Paris-Match et qu'on parle du photojournalisme à travers l'histoire de Paris-Match, je rigole. Ah ah... ah argg ! Tout ça c'est du passé. Ça date du temps où Paris-Match voulait copier "LIFE magazine" et "Jours de France" en même temps. 
Parce que entre 2 guerres civiles et des familles entières gazées au sarin, Paris-Match c'est ça:


Après bien sûr, quand ça tourne au vinaigre, cela devient du jour au lendemain: le couple infernal Bachar et Asma dans le même magazine d'infos sans concessions. Hein ? Bah ouais c'est ça le journalisme en France. C'est coller à l'actu ! T'es con ou quoi ?! Un jour invité de marque, le lendemain tyran sanguinaire. Kesta ta ?
Ce qui est curieux par contre, c'est qu'aujourd'hui encore, le but ultime de tout jeune photographe qui part en Tunisie, Libye, Egypte, Syrie (rayez la mention inutile) reste de faire sa petite double dans Paris-Match pour devenir un vrai reporter de guerre tatoué et si possible pas mort. Heureusement c'est pas les mêmes qui font les photos des amoureux à Paris et celles des enfants morts gazés en Syrie. Non non ! À l'Elysée, c'est toujours des gendarmes je crois qui font les photos. La prochaine fois ils en profiteront pour les arrêter et les jeter en prison. Hein !  Qu'est-ce qu'on rigole quand même ... Non ?

Frozen Piglet

L'amour propre ne le reste jamais très longtemps (Martin Veyron)

4 commentaires:

M. Ouistiti a dit…

Ca me rappelle le cas d'afi...


*Plante un écriteau sur lequel on peu lire "si vous me cherchez, je suis déjà dehors..."*

Anonyme a dit…

Boaf, à une époque où tu peux "liker" un meurtre sur facebook (rapport à ce bijoutier qui comptais pas sur son assurance, tu suis ou quoi?), plus rien ne m'étonne...

Anonyme a dit…

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/09/20/indelicat-sur-instagram-le-president-tchetchene-a-des-problemes-de-copyright/#xtor=RSS-32280322

Une époque formidable

Sidonie a dit…

Je veux rentrer dans les années 70 :(

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...