jeudi 29 juin 2017

On va peut-être y aller, par rapport à la lumière ...

Celle-là, on peut dire que je l'attendais vaguement et comment dire ... Je ne suis pas vraiment déçu. En même temps, je m'en fous tellement.
À mon sens, cette photo reflète le personnage qui semble vouloir déroger à toutes les règles de façon contradictoire. Mais pour autant, sa rosette sur canapé nous saute à la figure, même si elle a agrafée au revers d'un costard qui ne vaut que 500 euros aux dires de son service de communication. Passons rapidement sur la photographe (Soazig de La Moissonnière), qui a suivi toute sa campagne et qui est devenue en quelques semaines celle qui peut passer entre les gardes du corps sans se faire défoncer direct. On l'entend dire dans un tweet film: "On va peut-être y aller, par rapport à la lumière" à Emmanuel Macron.
Le portrait réalisé en lumière continue est classiquement un 2 tiers/un tiers avec le regard vers lequel tout semble converger.  Les 2 smart-phones laissés sur le coin du bureau et les 3 bouquins posés négligemment qui ne servent à rien ne me surprennent même pas. Par contre ses deux mains agrippées au bureau révèlent bien d'autres choses que la décontraction soulignée par le léger sourire qu'il affiche. Ce type me met étrangement mal à l'aise, sans que je sache vraiment pourquoi. On verra. Oui c'est ça, on verra. Mais selon moi, c'est tout vu. 

                                                                                                                                        FP  

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...