mercredi 6 janvier 2010

J'aime bien l'Italie en hiver ...



Avec Mme Piglet on a passé quelques jours à Sienne en passant par Florence. Sienne c'est bien (la pinacothèque avec les madones des primitifs italiens est extraordinaire). Florence, il faut pas y aller. C'est un peu comme être dans le métro à l'heure de pointe, sauf que tout le monde fait des photos nulles et numériques. En Italie aussi la photo de presse est en train de mourir doucement. Pas parce que les photographes se font descendre par la mafia, mais parce que eux aussi ils en ont plein le cul et ils doivent préférer vendre des pizzas (pour les napolitains). On plaisante pas avec la bouffe chez les ritals. Chaque ville a ses spécialités. C'est bon, c'est simple et c'est pas cher. Je ne vais même pas parler de l'excellent café qui devrait normalement foutre la honte à tous les bistrots de Paris, avec leur jus au pneu brûlé hors de prix. Mais justement ici, la honte on connaît pas.
Je viens d'avoir le règlement pour une prise de vues que j'avais faite début décembre pour un magazine pas très gros. Un portrait mis en scène avec éclairage pour un couv, plus une ouverture de dossier qui n'avait rien à voir (genre: tu peux me la faire puisque tu y vas !). 227 € que j'ai touché en pige net et encore le Rédac-chef a poussé des cris de truie qu'on égorge. Celui la même qui vas filer mes photos au mec que j'ai photographié sans me demander mon avis. 2010 vient à peine de commencer et je suis déjà fatigué de toutes ces conneries. Être équitable, c'est pas seulement quand on achète du café 2 fois par an ...
A mon avis, on est au bout du bout du banc et seuls les photographes qui ont une vraie signature, ou qui sont des spécialistes de quelque chose vont s'en tirer. Les autres ... Je leur souhaite bonne année quand même, mais surtout bon courage !

Frozen Piglet

Cette semaine, j'ai lu que tous les sites internet d'information allaient à la soupe pour obtenir des aides de l'état. La plupart veulent éditer des versions papier de leurs sites. Voilà où en est le modèle nouveau qu'on voulait nous servir en nous disant que la presse papier était dépassée et vouée à disparaître.

10 commentaires:

FF a dit…

Excellentissime année à toi aussi cher FP. J'espère que nous pourrons toujours nous la souhaiter l'an prochain, ce sera le signe que nous sommes encore là...

Je plains les jeunes qui arrivent sur le marché avec les yeux pleins d'étoiles car ça va pas être du gâteau pour eux...

Enfin bonne année et Forza Piglet !

FF

Ps: une bise à la Sainte femme

F.Piglet a dit…

Salut Françoise
et merci

Phauto a dit…

Tout pareil que FF : l'année 2010ne sera pas trop mauvaise si on a plaisir à toujours lire ce blog le 7 janvier 2011 :-)

NLR a dit…

"seuls les photographes qui ont une vraie signature ou qui sont des spécialistes de quelque chose vont s'en tirer", nous dis Frozen avec raison. Une vraie signature... disons une vraie Notoriété, plutôt (genre le mec méga-installé depuis les années 80, style Goude) qui ferait croire à une signature. Mais bon, on va pas chipoter.

Mon conseil pour ceux qui tiennent encore à être "photographe de métier" : Spécialisez-vous (comme dit Frozen) mais dans un truc ultra précis et difficile d'accès, par exemple, dans les "maladies buccales des grands mammifères marins", comme ça... (Il y a peu de photos d'aphtes de cachalots dans les banques d'images, pourtant c'est recherché – par des scientifiques très pointus, certes.)

Et passez une Excellente Année, of course, amis de l'Image.

NLR a dit…

Et pendant que j'y suis, je vous invite à méditer sur cette observation d'une grande modernité, que j'estime pertinente et féconde : "Nous passons d'un marché de masse à une masse de niches, il faut désormais créer des niches." (Jeff Jarvis)

Allez, chacun (à) sa niche ! :)

(Il y a bien sûr des paramètres à bien maîtriser, dans cette conduite, évidemment, le terrain peut être vite glissant...)

Anonyme a dit…

http://online.wsj.com/public/resources/documents/st_BESTJOBS2010_20100105.html

(se reporter à la dernière page)

KdeBra a dit…

Il me semblait bien que ça sentait les vacances…
Big Hug de l'an deux mil et dix.
K

Anonyme a dit…

C'est rigolo, j'allais moi aussi poster ce lien du WSJ où l'on découvre que le job de photojournalist est classé 189 sur 200 et que le photojounalist a un Midlevel salary bien inférieur au garbage collector.

Jérôme Delatour - Images de danse a dit…

"Seuls les photographes qui ont une vraie signature, ou qui sont des spécialistes de quelque chose vont s'en tirer". Voilà la petite phrase de l'année, très juste et de bon sens, qu'on le veuille ou non. C'est ce que je me tue à dire pour la photo de spectacle : à quoi bon offrir 300 photos quelconques qui n'intéressent personne au lieu de n'en retenir que 5 qui flashent et peuvent assurer à leur auteur un tantinet de notoriété ?
Oui, pour la plupart ce ne sera pas de la tarte.

Frozen Piglet a dit…

Eh oui le traitement des déchets est plus hype que la photographie. Faut s'y faire les mecs ...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...