jeudi 19 juin 2008

(en 2006 ...) J'étais au Liban






Je suis parti dans un camp palestinien du Liban-Sud, à 20Km de la frontière avec Israël. C'était pour une ONG Française qui finance des programmes de développement et d'alphabétisation (Ben oui ! J'ai mes oeuvres ... Je veux dire que je travaille gratos).


©Photos Frozen Piglet (putain ici, on mange pas de porc !)

J'avais jamais été clandestinement dans un endroit comme-ça (Pourquoi clandestinement ? Parce que autrement, on est black-listé en Israël, au Liban et ailleurs probablement ... Mais pas de quoi se la péter ... Je suis juste rentré par un trou dans un mur). J'ai séjourné chez une famille du camp pendant une dizaine de jours. C'était génial. Tous les soirs, on fumait la chicha en buvant du thé sur la terrasse.
Heu .. le jour, on bossait hein !
C'est curieux, comme les camps palestiniens, sont assaillis par les ONG de tous poils. Ils se retrouvent avec des trucs dont ils n'ont aucun besoin. Un jour un mec a déposé un Caméra Vidéo CANON pro payée par la communauté Européenne sans aucun mode d'emploi (au moins 10 000 € de matos). Les mecs du camp m'ont demandé si je savais la faire marcher ... Mais moi je suis une buse en vidéo. Par contre, les besoins vitaux comme les problèmes de santé ne sont pas couverts ... C'est n'importe quoi. Au liban, les palestiniens sont traités comme des non-citoyens de seconde zone tout juste tolérés, parce qu'on ne sait pas où les mettre. Ils sont devenus un peuple d'assistés faute de pouvoir vivre normalement. Si j'osais, je réglerais bien le conflit à moi tout seul, mais après tout qu'ils se démerdent ...






J'ai découvert les palestiniens qui sont vraiment des gens attachants et finalement pas si éloignés de nous. Les Palestiniennes, elles ont du caractère ... et certaines sont top canon. Par contre, Ils sont tellement habitués aux médias, qu'ils deviennent manipulateurs presque sans le faire exprès ! Sinon mon reportage doit donner lieu à un exposition itinérante au niveau national et au Liban. Deux ans après, je n'ai toujours aucune nouvelle de ce truc (à moins que ça ait eu lieu sans moi, ce qui est fort possible...). Le secteur associatif, c'est bien, plein de bonnes intentions. Dommage qu'au niveau efficacité, ça rigole ...
Heureusement, parce que à un moment, je me suis presque pris pour un photo-journaliste. 10 semaines après mon retour en France, Tsahal envahissait le Liban sud et détruisait toutes les infra-structures du pays. A ce moment là, j'ai pensé aux gens que je connaissais là-bas et je me suis demandé si eux aussi, ils allaient se prendre des bombes sur la gueule ...

Frozen Piglet

2 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est bien fait !
t'avais qu'à emmener tes réserves de sauc'.


erwan.

Bébert a dit…

Je me souviens parfaitement bien de la dernière photo, de ce groupe de mômes, que vous postâtes sur Itis.
Emouvantes photos.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...